Carnet Photographique

Hésitations de Mussolini


Campagne de Grèce (1940-1941)
Campagne de Grèce (1940-1941). Encarta

Dans un premier temps, Mussolini hésite : nombre de militaires estiment que l’Italie n’est pas prête à combattre, et le Duce proclame « l’état de non-belligérance ». La rapide victoire de l’Allemagne en Pologne et en France l’amène, cependant, à inverser sa politique et à déclarer la guerre à la France et au Royaume-Uni, le 10 juin 1940. L’Italie entre dans le conflit sans remporter de succès notables. Dans les Alpes, les Italiens sont repoussés par les Français, mais, en août et en septembre, ils occupent la Somalie-Britannique. Mis en appétit, Mussolini décide imprudemment l’invasion de la Grèce. Le 28 octobre 1940, ses troupes, stationnées en Albanie, passent à l’attaque, mais elles sont repoussées par l’armée grecque.

Cette débâcle coûteuse en hommes est suivie de victoires britanniques en Méditerranée et en Libye. Le régime mussolinien en est profondément ébranlé. Le Duce doit réclamer l’aide d’Hitler et, aux yeux des nazis, l’Italie ne devra plus dès lors livrer qu’une « guerre subalterne » ;

la dépendance à l’égard de l’Allemagne ne peut que s’accentuer. Dès 1941, les revers militaires s’accumulent. Le blocus naval britannique et les bombardements aériens entraînent le rationnement économique.

Seule l’intervention allemande victorieuse dans les Balkans permet à l’Italie d’occuper la Grèce et la Yougoslavie. Enfin, Mussolini, sans que Hitler le lui demande, déclare la guerre à l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) le 22 juin 1941. Il y envoie ses meilleures troupes et son meilleur matériel qui sont emportés dans la tourmente de Stalingrad.

À la fin de l’année 1941, l’attaque japonaise sur Pearl Harbor bouleverse la donne mondiale. Désormais, les États-Unis rejoignent le Royaume-Uni et l’URSS, les deux puissances qui ont soutenu seules l’effort de guerre contre l’Axe.

En Afrique du Nord, les gains temporaires italo-allemands sont anéantis, en 1942, par l’offensive britannique d’El-Alamein. Les forces de l’Axe sont partout contenues ou forcées de battre en retraite.

Le rationnement, le bombardement massif des grands centres italiens (Turin, Gênes, Milan), le contrôle grandissant des Allemands sur la vie économique, la corruption et la brutalité inefficace des cadres du régime fasciste ont démoralisé la population civile. Le prestige politique du Duce décline rapidement. Lorsqu’en mai 1943 la Tunisie, dernière tête de pont de l’Axe en Afrique du Nord, tombe aux mains des Alliés, plus personne ne se leurre : l’Italie sera la prochaine cible. "Italie" © , Encarta et Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site