Carnet Photographique

Part du secteur secondaire en Roumanie


Chateau de Wilanow en Roumanie
Chateau de Wilanow. Encarta

La Roumanie est l’ancienne Dacie, érigée en province romaine par l’empereur Trajan en 107 apr. J.-C., à l’issue des guerres daciques (101-106 apr. J.-C.). Elle était alors peuplée par les Gètes, originaires de la Thrace (région du nord de la Grèce), qui avaient fondé un État dace au iie siècle av. J.-C. Des colons militaires romains ont été envoyés dans la nouvelle province pour protéger la frontière du Danube contre les invasions barbares. Un long mur de fortification, dont les ruines sont encore visibles, a été construit à travers la Dobroudja (Dobrogea) depuis Constanţa (ancienne Tomis-Constantiana) jusqu’au Danube. Mais la domination romaine en Dacie n’a guère duré plus d’un siècle et demi. Dès le iiie siècle, et pendant près de mille ans, la région est envahie par les vagues successives des Goths (iiie-ive siècle), des Gépides (ive-ve siècle), des Huns (ive-ve siècle), des Avars (vie-viie siècle), des Slaves ou encore des Bulgares (viie-ixe siècle). La dernière des grandes invasions est celle des Mongols (1241). La population dace romanisée se réfugie dans les montagnes carpatiques et en Transylvanie, où elle conserve ses traditions et la langue latine, enrichie toutefois d’un fort apport de vocabulaire slave. Au xie siècle, la religion chrétienne orthodoxe est introduite par les Bulgares.

La conquête de la Transylvanie par les Hongrois (xie siècle), puis les persécutions menées contre les orthodoxes font refluer les populations roumaines au sud et à l’est des Carpates, vers les plaines danubiennes. C’est là que se constituent, au xive siècle, les deux principautés de Valachie et de Moldavie, avec à leur tête un voïvode.

La principauté de Valachie est fondée vers 1330 par Bessarab Ier. D’abord sous tutelle de la Hongrie, elle doit reconnaître en 1417 la suzeraineté des Turcs ottomans (voir Empire ottoman).

Elle garde dans un premier temps son autonomie interne, sa dynastie et sa religion chrétienne. Mais, après la défaite des Hongrois face aux Turcs, à la bataille de Mohács, en 1526, la domination turque s’appesantit sur le pays ; elle va se maintenir pendant trois siècles.

La Moldavie est constituée en 1359 par Bogdan Ier. Elle devient vassale de la Pologne, dont la suzeraineté est établie sous Alexandre le Bon (1400-1432). Mais, dès 1455, la Moldavie doit à son tour payer un tribut au sultan ottoman. Étienne VI le Grand (1457-1504) est l’un des grands adversaires des Ottomans, sur lesquels il remporte de nombreuses victoires. Il réalise pour la première fois l’union de tous les Roumains en s’emparant de la Transylvanie (1469), puis de la Valachie (1471-1475). En 1499, la Pologne et la Hongrie reconnaissent l’indépendance de la Moldavie. Cependant, dès 1511, son fils et successeur Bogdan III est à nouveau contraint de payer un tribut au sultan. À la fin du xvie siècle, les victoires de Michel le Brave de Valachie (1593-1601) suscitent de grands espoirs. Il parvient à chasser les Turcs (1594-1597), fait la conquête de la Transylvanie (1599), puis réalise pour la seconde fois l’union de tous les Roumains après avoir annexé la Moldavie (1600). Mais, après la mort de Michel de Valachie, assassiné en 1601, les Ottomans rétablissent progressivement leur autorité dans les deux principautés, tandis que la Transylvanie est annexée par l’Autriche.

Imposant un joug politique sévère, les sultans font gouverner la Valachie par des hospodars. Choisis parmi les Grecs phanariotes de Constantinople, ceux-ci se livrent à un pillage systématique de la principauté. À partir de 1711, la Moldavie connaît le même sort.

À partir de la seconde moitié du xviiie siècle, l’influence russe ne cesse de se développer dans la région. En 1774, grâce à l’occupation de la Valachie et de la Moldavie par les troupes de Catherine II, les deux principautés obtiennent du sultan des libertés politiques. En 1775, la Bucovine est annexée par l’Autriche. De son côté, la Russie profite d’une nouvelle occupation de la Moldavie (1788-1792) pour étendre son protectorat sur les deux principautés. Victorieuse des Turcs à l’issue de la guerre russo-turque de 1806-1812, la Russie annexe une partie de la Moldavie, la Bessarabie.

L’affaiblissement de l’influence turque s’accentue au début du xixe siècle. En 1821, une tentative de soulèvement contre le joug ottoman est menée par Alexandre Ypsilanti, en Valachie et en Moldavie. Elle se solde par un échec. Toutefois, durant la guerre de l’indépendance grecque (1821-1929), les Turcs, craignant une alliance gréco-roumaine, suppriment le régime phanariote et accordent à la Valachie et à la Moldavie le droit d’être gouvernées par des princes roumains (traité d’Andrinople, 1829). Encarta © "Roumanie" © and Encarta

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site