l'Allemagne au 16ème siècle


Charles Quint finit par abdiquer en 1556. Son empire est divisé, l’Espagne et la Bourgogne revenant à son fils Philippe II, tandis que son frère, Ferdinand Ier, qui a été couronné roi de Bohême et de Hongrie en 1526, puis roi d’Allemagne en 1531, reçoit le titre impérial (1556-1564) et les terres germaniques. L’empire étant menacé par les Turcs Ottomans, Ferdinand Ier et, après lui, Maximilien II (1564-1576) mènent une politique très conciliante à l’égard des protestants, divisés en de multiples Églises. La progression du protestantisme, cependant, est enrayée par le développement de la Contre-Réforme catholique menée sous l’impulsion du pape Pie V (1566-1572). Le concile de Trente abolit la vente des indulgences et reformule la doctrine et le culte de l’Église catholique. Établis dans les villes du monde germanique, les jésuites entreprennent de reconvertir la population.

Maximilien II
Maximilien II

Sous le règne de Rodolphe II (1576-1612), roi de Bohême et de Hongrie, les tensions s’attisent entre protestants et catholiques. Les princes protestants, sous la conduite de Frédéric V, électeur palatin, forment l’Union évangélique en 1608, tandis que, l’année suivante, Maximilien Ier de Bavière rassemble les princes catholiques au sein de la Sainte Ligue catholique.

En 1612, Rodolphe II, érudit vivant reclus à Prague, incapable de gouverner, est contraint de remettre l’autorité à son frère Mathias II (1612-1619). Mais celui-ci, ne parvenant pas à réconcilier protestants et catholiques, doit laisser la place à son cousin Ferdinand II (1619-1637), également roi de Bohême (1617-1619), puis de Hongrie (1621-1625), disciple des jésuites, déterminé à lutter contre le protestantisme.

Début de la guerre de 30 ans


En proie aux luttes religieuses, l’Empire germanique a perdu sa puissance économique et politique en Europe au profit de l’Espagne de Philippe II, enrichie par les mines d’or du Nouveau Monde. La France, l’Angleterre et les Pays-Bas, contestant l’hégémonie de Philippe II, entendent profiter de l’affaiblissement de l’empire des Habsbourg. De leur côté, le Danemark et la Suède ambitionnent de dominer la mer Baltique. Un nouveau conflit leur offre l’occasion d’intervenir.

Les troubles éclatent à Prague, en 1618, avec la défenestration par la population protestante de trois émissaires de l’empereur. Ferdinand II étant revenu sur le libre exercice du luthéranisme accordé par Rodolphe II, l’aristocratie protestante prononce sa destitution et offre la couronne de Bohême à Frédéric V. Ces événements marquent le début de la guerre de Trente Ans (1618-1648), qui allait prendre rapidement une dimension européenne.

Dix ans après la mort de Luther (1546), les deux tiers de la population allemande ont adopté la Réforme, à l’exception de la Rhénanie, de la Bavière et de l’Autriche, demeurées catholiques. La Réforme a pour effet de renforcer le pouvoir des princes, en ajoutant au morcellement politique une division religieuse. Le rêve d’unité de Charles Quint s’évanouit donc au fil des ans. Toutefois, la traduction de la Bible par Luther en langue vernaculaire contribue à doter l’Allemagne d’une langue écrite unifiée.

La première phase du conflit oppose Ferdinand II à Frédéric V, dont l’armée est écrasée à la Montagne Blanche en 1620 (voir bataille de la Montagne Blanche). L’électeur palatin est exilé et la Bohême passe sous la domination directe de l’empereur. Le catholicisme y est restauré par la force, les nobles protestants exécutés, privés de leurs terres ou mis à l’amende. Le conflit se poursuit en Palatinat, bientôt occupé par les troupes impériales.

Christian IV de Danemark, soutenu financièrement par les Anglais et les Hollandais et appuyé par les princes protestants allemands, attaque alors Ferdinand II. Il est vaincu par les armées impériales, menées par les généraux Wallenstein et Tilly, à la bataille de Lutter am Berenberge en 1626. La défaite danoise est reconnue par la paix de Lübeck, en 1629. L’empereur publie la même année l’édit de Restitution, ordonnant la restitution de tous les biens de l’Église catholique saisis par les protestants depuis 1552.

La troisième phase de la guerre s’ouvre avec l’intervention de la Suède, forte de l’appui financier du cardinal de Richelieu. Les troupes de Gustave II Adolphe envahissent la Poméranie et remportent une brillante victoire à la bataille de Breitenfeld en 1631. Puis, après quatre années de combats destructeurs, l’armée impériale remporte une victoire décisive à Nördlingen en 1634 et contraint les Suédois à accepter la paix de Prague en 1635.Les Français, déterminés à contrer les Habsbourg, entrent alors ouvertement dans le conflit. Alliée aux Suédois et à plusieurs princes protestants allemands, l’armée française inflige plusieurs défaites aux forces impériales et progresse jusqu’à la frontière autrichienne. Ferdinand III (1637-1657) doit alors accepter la paix et l’Allemagne sort de la guerre complètement ruinée.

Négociée à Osnabrück et à Münster, la paix de Westphalie est signée en 1648. Le conflit religieux est résolu par un retour aux principes de la paix d’Augsbourg (1555), à la différence près que le calvinisme est enfin reconnu. Les États du Saint Empire romain germanique obtiennent une indépendance de fait, et les droits impériaux y sont désormais limités. La Diète impériale devient perpétuelle en 1663 et siège à Ratisbonne. Enfin, l’empire, ravagé par la guerre et les épidémies, qui causent la disparition de 40 à 50 p. 100 de la population, perd une partie de ses territoires au profit des nations voisines et de certains États germaniques, notamment celui du Brandebourg. ©"Allemagne" Ecrit par. Sources utilisées : Encarta et le Monde et Wikipedia.

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède