Carnet Photographique

Elections de Charles Taylor


Charles Taylor, l'ancien président du Liberia
L'ancien président du Liberia

Le 19 juillet 1997, Charles Taylor est élu président du Liberia avec 75 p. 100 des suffrages, tandis que son parti, le NPFL, remporte la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. Si les nombreux observateurs étrangers venus contrôler la validité du scrutin le qualifient de « globalement libre et transparent », le choix de Charles Taylor est apparu comme obligatoire aux yeux de nombre d’électeurs, pour lesquels sa défaite aurait signifié la reprise de la guerre. Malgré les horreurs de la guerre civile dont il a été l’initiateur, le président du Liberia bénéficie de la confiance des pays occidentaux. Ceux-ci voient en lui la seule personne capable de faire régner l’ordre dans un pays où l’exploitation des richesses (forêts, diamants) est, pour l’essentiel, à l’origine du conflit.

Soucieux d’attirer les investissements étrangers afin de reconstruire un pays en ruines, le président Taylor s’efforce de se donner une image d’homme de paix et de dialogue en nommant au gouvernement des dirigeants de factions rivales. Son régime est toutefois rapidement mis en cause tant sur le plan national, par des mouvements rebelles, qu’au niveau international. Un rapport des Nations unies sur les trafics de diamants et d’armes en Sierra Leone, où Charles Taylor soutient activement la rébellion sanglante du Front révolutionnaire uni (RUF), aboutit en 2001 à des sanctions économiques contre le Liberia — celles-ci sont renouvelées en 2002, puis en 2003. En février 2002, Charles Taylor décrète l’état d’urgence alors que les rebelles du mouvement Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie (LURD) approchent de Monrovia, après avoir lancé l’assaut à partir de la frontière avec la Guinée et la Sierra Leone.

L’armée loyaliste parvient à inverser le rapport de forces, mais les combats se poursuivent avec, aux côtés du LURD, l’émergence d’un nouveau groupe armé, le Mouvement pour la démocratie au Liberia (MODEL). De plus en plus isolé sur le plan international, et militairement affaibli, le président libérien est inculpé en juin 2003 par un tribunal spécial des Nations unies pour sa responsabilité dans les crimes de guerre et contre l’humanité commis en Sierra Leone. Au mois d’août, les forces rebelles s’apprêtent à prendre Monrovia, au prix de combats très meurtriers. Sous les pressions internationales, en particulier américaines, Charles Taylor est acculé à la démission. Après avoir abandonné le pouvoir à son vice-président, Moses Blah, il quitte le Liberia et trouve asile au Nigeria. "Liberia" © Ecrit par E. BUCHOT. Sources : Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site