Carnet Photographique

La nouvelle République


Le président Sam Nujoma
Le président Sam Nujoma

Les premières années qui suivent l’indépendance sont marquées par la volonté de mettre en œuvre la réconciliation nationale en promouvant les valeurs démocratiques et libérales. Le gouvernement entreprend une politique de discrimination positive progressive en faveur de la majorité noire et une réforme agraire à partir de 1991 (consistant à corriger l’inégale distribution des terres agricoles entre fermiers blancs et paysans noirs) qui privilégie la concertation et le principe « vendeur-acheteur consentants ». Au niveau régional, la nouvelle république tente de tisser des liens harmonieux avec ses voisins, même si le manque d’eau, qui est l’un des problèmes majeurs de la Namibie, est à l’origine de tensions.

Ainsi, alors que la sécheresse a modifié la répartition des îles et des marécages dans la région de l’Okavango, la Namibie entre en conflit avec le Botswana au sujet d’une île inhabitée, l’île Kasikili, située sur la rivière Linyati à la frontière des deux pays — en 1999, la Cour internationale de justice rend un arbitrage en faveur du Botswana. En 1996, l’annonce d’un projet de détournement des eaux de l’Okavango déclenche de vives réactions, notamment de la part du Botswana — ce projet est par la suite écarté. Les relations avec l’Afrique du Sud se normalisent en 1994 avec la réintégration de l’enclave de Walvis Bay. L’image de stabilité de la Namibie est toutefois écornée en 1999 lors d’un soulèvement sécessionniste mené dans la bande de Caprivi (dans le nord-est du pays, entre l’Angola, la Zambie et le Botswana), et la répression qui s’ensuit.

À partir de 1998, la Namibie intervient dans le jeu d’alliances régionales qui se met en place autour de la République démocratique du Congo (RDC) ; jusqu’en 2001, un corps expéditionnaire namibien soutient le gouvernement de la RDC, aux côtés de l’Angola et du Zimbabwe. La Namibie, qui reste une alliée privilégiée de l’Angola, soutient également ce pays dans sa lutte contre le mouvement rebelle de l’Union pour l’indépendance totale de l’Angola (l’UNITA, dirigée par Jonas Savimbi), qui réplique en frappant sa prospère industrie touristique (assassinat de trois Français en janvier 2000).

Malgré les protestations de l’opposition et d’une partie de la SWAPO — une nouvelle génération d’hommes politiques est impatiente d’accéder aux responsabilités —, le président Nujoma fait voter une réforme constitutionnelle qui lui permet de briguer avec succès un troisième mandat en décembre 1999 (77 p. 100 des suffrages exprimés)."Namibie" © Ecrit par E. BUCHOT. Sources : Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site