Carnet Photographique

Patassé élu président en 1993


Patassé en Centrafrique
Patassé en Centrafrique

En 1993, Ange-Félix Patassé, ancien Premier ministre de Bokassa passé dans l’opposition, est élu à la présidence de la République centrafricaine à l’issue d’un scrutin démocratique — avec 53,48 p. 100 des suffrages, il bat Abel Goumba, leader du Front patriotique pour le progrès (FPP) et candidat d’une coalition de l’opposition, la Concertation des forces démocratiques (CFD).

Alors que la crise économique et sociale s’accentue et que les salaires de la fonction publique ne sont pas payés, des mutineries éclatent en avril et mai 1996 au sein de l’armée. Au-delà du seul paiement des soldes, les revendications des rebelles touchent directement les assises traditionnelles du pouvoir, notamment la garde spéciale affectée à la sécurité du président — les mutins exigent aussi le limogeage du colonel François Ndjeder, commandant de la garde présidentielle — que chacun des chefs de l’État s’emploie, dès son accession au pouvoir, à changer au profit de son seul groupe ethnique (Mbanda pour Bokassa, Yakoma pour Kolingba, Sara pour Patassé). Craignant un coup d’État, la France, dont une des principales bases en Afrique est située sur le territoire centrafricain, intervient militairement pour soutenir le président Patassé.

En janvier 1997, les accords de Bangui aboutissent à la formation d’un nouveau gouvernement et à la mise en place d’une force africaine de surveillance des accords de Bangui (MISAB) ; celle-ci est remplacée par une mission des Nations unies en République centrafricaine (Minurca) en avril 1998, destinée, notamment, à sécuriser Bangui alors que la situation est loin d’être pacifiée.

Le scrutin législatif de décembre 1998


Organisé sous la surveillance de l’ONU, le scrutin législatif de décembre 1998, remporté sur le fil par le MLPC et ses alliés, donne lieu à de vives protestations au sein de l’opposition. Nommé Premier ministre par le président Patassé, Anicet-Georges Dologuélé compose un Gouvernement d’action pour la promotion de la démocratie (GAPD) ; dans un contexte marqué par l’ethnicisation de l’armée et de la vie politique, l’origine ethnique de chacun des membres du GAPD est rendue publique afin de montrer que celui-ci représente un large éventail du pays.

Election présidentielle du 19 septembre 1999


Lors de l’élection présidentielle du 19 septembre 1999, Ange-Félix Patassé est réélu dès le premier tour avec 52,63 p. 100 des voix, contre 19 p. 100 pour son principal opposant, le général André Kolingba. L’ensemble des forces d’opposition conteste la réélection d’Ange-Félix Patassé et critique le régime. "Centrafrique" © Ecrit par E. BUCHOT. Sources : Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site