Carnet Photographique

Joseph Kabila - années 2000


Le président du Congo Joseph Kabila
Le président Joseph Kabila

En janvier 2001, Laurent-Désiré Kabila est assassiné à Kinshasa dans des circonstances mal élucidées. Au lendemain de ses obsèques nationales, son fils, Joseph Kabila, est investi président de la République par le parlement provisoire réuni en session extraordinaire. Âgé de vingt-neuf ans, il a grandi à l’étranger, en Tanzanie et en Ouganda, avant de revenir dans l’ex-Zaïre en 1996. Formé militairement en Chine, il parle le swahili, le français et l’anglais. Dans son premier discours, il s’engage à restaurer la paix afin de relancer le processus démocratique. Pour obtenir un soutien international, il effectue des visites diplomatiques dans dix-huit pays. Manifestant sa volonté de renouveau, il forme un nouveau gouvernement en avril 2001 dont sont exclus les proches de son père et lève les restrictions sur les partis politiques en se prononçant pour la tenue d’élections au plus tôt.

Alors que le dialogue intercongolais se poursuit à la suite de l’échec des rencontres d’Addis-Abeba, en octobre 2001, l’éruption du Nyiragongo, dans l’est de la RDC, en janvier 2002, ravage plusieurs villages et la ville de Goma (chef-lieu du Nord-Kivu et de la rébellion prorwandaise), provoquant la mort de plusieurs centaines de Congolais.

Fort d’une quasi-légitimité internationale, Joseph Kabila enregistre de nombreux progrès au cours de l’année 2002. Après le retrait officiel de toutes les armées étrangères (rwandaise, ougandaise, angolaise, namibienne et zimbabwéenne) entre l’été et l’automne 2002, le processus de paix et de réconciliation nationale connaît une avancée importante en décembre 2002, avec l’accord de Pretoria sur la transition en RDC.

Promulgation d’une nouvelle Constitution


Finalisé en avril 2003 après de difficiles négociations, favorisées par le président sud-africain Thabo Mbeki, cet accord prévoit la mise en place d’un gouvernement d’union nationale et la création d’une nouvelle armée nationale incluant les groupes d’opposition armés.

Après la promulgation d’une nouvelle Constitution, Joseph Kabila forme en juillet 2003 un gouvernement de transition avec les représentants du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) d’Azarias Ruberwa et du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Mbemba, ainsi que de l’opposition politique non armée et de la société civile. Pour autant, les affrontements se poursuivent dans l’est du pays, nourris par des rivalités ethniques entre bandes armées. Le départ des troupes ougandaises est suivi de massacres interethniques entre milices Hema et Lendu autour de la ville de Bunia, en Ituri. Ce regain de violence entraîne le déploiement, en juin 2003, d’une force internationale dirigée par la France et mandatée par l’ONU afin de protéger la population civile. Celle-ci est remplacée quelques mois plus tard par un contingent de Casques bleus — les effectifs de la Mission des Nations unies au Congo (Monuc) comptent alors près de 17 000 soldats, ce qui fait de la Monuc la plus importante des missions de maintien de la paix menées par l’ONU.

Alors que les affrontements continuent dans l’est du pays, la transition démocratique se poursuit en décembre 2005 avec l’adoption par référendum d’une nouvelle Constitution, approuvée par 83,8 p. 100 des suffrages. Elle s’achève en juillet 2006 par la tenue d’élections générales historiques — il s’agit du premier scrutin libre et démocratique depuis l’indépendance. Ces élections, qui concernent plus de 25 millions de Congolais (l’un des plus grands électorats dans le monde), font l’objet de la plus grande attention de la part de la communauté internationale et se déroulent sous haute surveillance. Marquées par une forte participation malgré les difficultés d’organisation et les violences, elles se soldent par la victoire de Joseph Kabila, avec 58,05 p. 100 des suffrages au second tour du scrutin présidentiel, face à Jean-Pierre Bemba, qui conteste ce résultat. "Congo" © Ecrit par E. BUCHOT. Sources : Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site