Carnet Photographique

Origines du Rwanda


Agriculture rwandaise
Agriculture du Rwanda

Les premiers habitants connus du Rwanda sont vraisemblablement des Pygmées, ancêtres des Twa actuels. Des fouilles archéologiques ont mis au jour une métallurgie du fer et des poteries — apparentées à la culture bantoue — que la datation au carbone 14 fait remonter au premier millénaire avant notre ère. On les attribue à une population qui serait originaire du bassin du Congo et dont l’arrivée dans la région remonterait à cette époque. Ce peuple d’agriculteurs aurait ensuite cohabité avec les Tutsi, des pasteurs venus du Nord, qui se seraient installés progressivement entre le Xe et le XVe siècle. Ces trois communautés partagent la même langue, le kinyarwanda, et la même religion à l’arrivée du colonisateur. Le roi ou mwami est l’image d’Imana, le dieu suprême, et règne sur l’ensemble de ses sujets, les Banyarwanda. Sous son arbitrage, le pays est régi au plan administratif par les chefs de sol (généralement d’origine hutu), les chefs de pâturages (d’origine tutsi) et les chefs d’armées (recrutés chez les Tutsi). Le pouvoir est aux mains d’une aristocratie tutsi, mais les mariages entre familles de pasteurs et de cultivateurs ne sont pas rares, sauf dans l’aristocratie qui conserve ainsi le pouvoir.

Découverte du Rwanda


C’est en 1858 que le premier Européen, John Hanning Speke, découvre la région des grands lacs, sans entrer cependant dans le pays. Dans les années 1880, il est suivi par des explorateurs allemands puis des missions catholiques sont établies. En 1890, les Allemands parviennent à intégrer le Rwanda (Ruanda) ainsi que le Burundi (Urundi) à leurs possessions d’Afrique orientale malgré les réticences du mwami Musinga. Les Belges, aidés par les Anglais, en chassent les Allemands et occupent le pays en 1916. Puis le territoire du Ruanda-Urundi est placé sous mandat de la Société des Nations (SDN) et son administration est confiée à la Belgique. Dans un premier temps, la Belgique gouverne en s’appuyant sur les autorités en place, le mwami et l’aristocratie tutsi, dont les pouvoirs sont cependant modifiés et figés par la réforme de 1926 (les fonctions de chef deviennent héréditaires).

Le mwami Musinga est destitué en 1931 et exilé au Congo belge (l’actuelle République démocratique du Congo). Il est remplacé par son fils Mutara III Rudahigwa, jugé plus docile. Appliquant le système de l’administration indirecte, la nouvelle administration autochtone est chargée par la puissance coloniale de faire exécuter les travaux de mise en valeur du pays. Dans cette optique, les Banyarwanda sont soumis en 1934-1935 à un recensement des hommes adultes et valides, à qui l’on délivre un livret d’identité où figure la mention de l’appartenance sociale, dite « ethnique ».

Les missions chrétiennes


Les missions chrétiennes, protestantes à la fin de l’époque allemande, catholiques sous la colonisation belge, se multiplient et prennent en main l’éducation sur l’ensemble du territoire tandis que le jeune mwami Mutara — il a vingt ans au moment de sa prise de fonction — se fait baptiser en 1943. Mais ses relations avec l’Église et les autorités de tutelle se dégradent peu après, en raison du transfert toujours plus important des pouvoirs locaux à l’administration coloniale. Il demande notamment la suppression des corvées publiques et de la chicotte, et le rétablissement de l’élection des chefs, tandis que la majorité hutu, dont les responsables n’ont comme formation que les écoles des missions, demande à être associée au pouvoir. Dès 1956, par l’intermédiaire du Conseil supérieur qu’il préside, et sous la pression de ses conseillers, il réclame un calendrier précis pour l’accession du pays à l’indépendance, tandis que la majorité hutu fait passer les réformes sociales et politiques avant l’indépendance qui aurait redonné aux Tutsi le pouvoir absolu qu’ils détenaient avant la colonisation. Il s’apprête à présenter cette exigence devant les Nations unies en 1959 lorsqu’il est inopinément convoqué à Bujumbura, alors capitale du Ruanda-Urundi. Sa mort — mystérieuse — est annoncée dans la soirée du 25 juillet 1959. Dès lors, le pays plonge dans la guerre civile. "Rwanda" © Ecrit par E. BUCHOT. Sources : Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site