Carnet Photographique

Le Cameroun un pays riche en ressources


Village du Cameroun
Village du Cameroun

Le Cameroun dispose de vastes ressources, aussi bien agricoles que minières et pétrolières. Il a connu une croissance importante entre 1977 et 1985 (plus de 10 p. 100 par an) grâce à la valorisation de ses ressources pétrolières et de ses exportations agricoles. Après une période de crise économique profonde et durable due à la dégradation des termes de l’échange (en baisse de 44 p. 100 entre 1986 et 1988) et à la concurrence avec son voisin nigérian, parallèlement à une augmentation des dépenses publiques, le pays a mené à partir de 1988 une politique d’ajustement sous l’égide du Fonds monétaire international (FMI).

La dévaluation du franc CFA en 1994 a permis une relance des exportations et un redressement de l’économie. Le Cameroun bénéficie de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), qui doit conduire à un allègement de la dette au profit de la lutte contre la pauvreté (en 2001, 40,2 p. 100 de la population vivait en dessous du seuil de pauvreté). Même si elle reste fragile, l’économie camerounaise a renoué avec la croissance : pour la période 2006, le taux de croissance du PIB s’élève à 3,80 p. 100. En 2006, le PIB était estimé à 18,32 milliards de dollars. Le PIB par habitant s’élevait à 1 008,20 dollars. En 2006, les productions annuelles de coton et de cacao atteignaient respectivement 58 000 tonnes et 164 553 tonnes. Les principales cultures vivrières sont le sorgho, l’igname, l’arachide, le manioc, le maïs, le mil et la banane plantain.

Elevage et pêche au Cameroun


L’élevage, activité traditionnelle des Peul, est important dans le massif de l’Adamaoua et dans les savanes du Nord, et l'exportation de bétail sur pied en direction des villes de la côte a bénéficié de la dévaluation du franc CFA. En 2006, le cheptel comptait 6 millions de bovins, 3,8 millions d’ovins et 4,4 millions de caprins. L’élevage de porcs est développé dans le Sud. La production de bois consiste essentiellement en bois d’acajou, d’ébène et de teck provenant des grandes forêts tropicales du Sud. Les coupes annuelles atteignaient 11,4 millions de m³ en 2006. Jusqu’à une période récente, la pêche traditionnelle concernait surtout les poissons d’eau douce destinés à la consommation locale. Cependant, la pêche en mer s’est développée rapidement, notamment dans la région de Douala. En 2005, les prises annuelles s’élevaient à 142 682 t (dont environ la moitié de poissons d’eau douce)."Cameroun" © Ecrit par E. BUCHOT. Sources : Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site