Carnet Photographique

La Hongrie au 16ème siècle


Photos de Budapest

Pendant plus de cent cinquante ans après la défaite de Mohács, la Hongrie est le théâtre de querelles permanentes, opposant surtout les empereurs de la dynastie des Habsbourg qui prennent le contrôle de la partie occidentale du défunt royaume, mais aussi les Turcs qui instaurent leur suzeraineté en Hongrie centrale et les groupes de la noblesse locale dont celle de Transylvanie.

Dans la lutte pour le contrôle de la Hongrie, la Transylvanie devient le centre du mouvement indépendantiste magyar contre la domination exercée par les Turcs, les Autrichiens ou les Habsbourg. Pendant la Réforme, les Magyars ont abandonné l’Église catholique, aggravant le ressentiment des Habsbourg et des alliés du pape.

Mathias Corvin
Mathias Corvin

À partir de la seconde moitié du xvie siècle et du début de la Contre-Réforme, le conflit entre les Habsbourg catholiques et les Magyars protestants devient de plus en plus violent. À la fin d’une longue guerre (1593-1606), l’empereur Rodolphe II est obligé d’accorder aux Magyars l’autonomie religieuse et politique en Transylvanie.

Les Transylvaniens se rangent aux côtés des Habsbourg au cours de la guerre de Trente Ans (1618-1648), mais György Ier Rákóczi, qui succède à Bethlen comme prince de Transylvanie en 1631, reprend la lutte contre la domination autrichienne en Hongrie occidentale. Avec l’aide de la France et de la Suède, il envahit l’Autriche en 1644. L’empereur Ferdinand III est contraint d’accepter la plupart des exigences de Rákóczi, dont une totale liberté religieuse pour tous les Hongrois placés sous l’autorité des Habsbourg.

Dans la décennie suivant l’accession de György II Rákóczi au titre de prince de Transylvanie, les Turcs étendent leur zone d’influence jusqu’en Transylvanie. De nouvelles persécutions contre les protestants provoquent un autre soulèvement révolutionnaire dans les possessions hongroises des Habsbourg.

Menés par le comte Imre Thököly, les rebelles remportent une série de victoires sur les forces de l’empereur Léopold Ier. Thököly obtient l’aide militaire des Turcs en 1682, que les armées de l’empereur parviennent à repousser. L’effondrement des forces insurgées de Thököly est rapide. De violentes représailles sont engagées contre les chefs rebelles et la diète hongroise est contrainte de décréter l’hérédité de la couronne hongroise au sein de la dynastie des Habsbourg. Par le traité de Karlowitz en 1699, les Turcs ne conservent que le Banat hongrois, qu’ils doivent perdre dix-neuf ans plus tard. Le traité de Karlowitz attribue également la Transylvanie aux Habsbourg. En 1703, Ferenc II Rákóczi (1676-1735), profitant de l’engagement de l’Autriche dans la guerre de Succession d’Espagne, encourage un nouveau soulèvement contre le pouvoir autrichien.

Soutenu par la France, Rákóczi organise un gouvernement provisoire et tient les Autrichiens en échec jusqu’en 1708, date à laquelle il subit une écrasante défaite à Trenčín. La résistance dure jusqu’en avril 1711 ; l’empereur Charles VI propose alors une amnistie générale, la liberté religieuse et plusieurs concessions politiques. Les relations entre les Habsbourg et leurs sujets hongrois s’apaisent pendant plus d’un siècle. "Hongrie © Photo

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site