Carnet Photographique

Le Tchad de 1845 à 1075


Idriss Déby
Idriss Déby

En 1989, un complot contre Hissène Habré est déjoué. L’un de ses instigateurs, Idriss Déby, est le conseiller militaire du chef de l’État. Réfugié en Libye, il forme un Mouvement patriotique du salut. Ses troupes parviennent, après un an de harcèlement, à chasser Hissène Habré du pouvoir, sans que la France intervienne. Idriss Déby perpétue le régime de parti unique et la domination d’une minorité, les Zaghawa, sur le reste de la population. En février 1992, alors que les partisans d’Hissène Habré affrontent l’armée nationale dans la région du lac Tchad, des émeutes éclatent dans le Sud après l’assassinat du vice-président de la Ligue tchadienne des droits de l’homme. Idriss Déby, pour ramener l’ordre, nomme un Premier ministre sudiste et autorise les partis d’opposition. En 1993, une conférence nationale institue un Conseil supérieur de transition (CST) pour une période d’un an.

Premières élections démocratiques du pays 1986


Le CST est reconduit par deux fois. Idriss Déby maintient ses prérogatives, écartant successivement deux Premiers ministres, dont Nouradine Kassiré Coumakoye, démissionnaire en avril 1995 et candidat déclaré à l’élection présidentielle de juin 1996, qui est emprisonné pour détention d’armes.

Les premières élections démocratiques du pays, en juillet 1996, se déroulent dans un pays toujours en proie à la guérilla et dans un climat de suspicion générale. Idriss Déby est élu à la présidence et son parti, le Mouvement patriotique du salut, remporte également les élections législatives du début de l’année 1997. Son adversaire, le général Kamougué, devient président de l’Assemblée nationale.

Le climat politique d’entente nationale se dégrade à la fin de l’année avec l’enlèvement de Français dans le Sud par les Forces armées pour la république fédérale (FARF) qui entendent protester contre la mainmise des hommes du Nord sur les institutions et la prochaine exploitation des gisements pétroliers sur leur territoire. En mai 1998, des rebelles du Sud déposent les armes et un rapprochement spectaculaire est amorcé avec la Libye. Cette détente dans les relations est notamment marquée par la visite du colonel Kadhafi à Ndjamena en mars 1998. Cette même année, le Tchad s’engage dans le conflit du Kivu, en Afrique centrale, aux côtés du gouvernement de Laurent-Désiré Kabila en envoyant un fort contingent pour s’opposer au mouvement rebelle. Toutefois, les lourdes pertes subies par les Tchadiens les incitent à amorcer une retraite. En mars 1999, un nouveau mouvement de rébellion éclate dans le nord du pays, sous la direction de Youssouf Togoïmi, chef du Mouvement pour la démocratie et la justice au Tchad (MDJT), soutenu par Goukouni Weddeye, et, pense-t-on, également par Hissène Habré. En mai 2001, Idriss Déby est cependant reconduit à la présidence du pays avec plus de 60 p. 100 des suffrages, au terme d’un scrutin marqué par des accusations de fraudes massives ; les principaux leaders de l’opposition, qui contestent les résultats, sont arrêtés et les manifestations qui s’ensuivent sont réprimées.

Le président tchadien remporte toutefois des succès importants sur le front de la rébellion. Après la disparition de son leader Youssouf Togoïmi, le mouvement rebelle MDJT signe à Tripoli, au mois de janvier 2002, un accord de paix avec le gouvernement. Cet accord prévoit l’arrêt immédiat des hostilités, ainsi qu’une amnistie générale.

Exploitation du pétrole au Tchad


L’inauguration officielle, en octobre 2003, de l’oléoduc reliant les puits de Doba (dans le Sud tchadien) au terminal camerounais de Kribi marque une date essentielle dans l’histoire du pays : l’exploitation de ses réserves pétrolières (estimées à 900 000 millions de barils sur une période de 25 ans) doit permettre au Tchad, l’un des pays les plus pauvres du monde, de doubler très rapidement ses ressources financières. La réalisation de ce projet sensible, qui a suscité une forte opposition de la part des associations écologistes, a été rendue possible par le financement de la Banque mondiale, impliquée pour la première fois dans la mise en valeur d’un gisement pétrolier. Compte tenu des risques de voir la manne pétrolière confisquée par le régime, la Banque mondiale obtient du gouvernement tchadien l’adoption d’une loi sur la gestion des revenus pétroliers, ceux-ci devant être répartis entre les secteurs prioritaires dans la lutte contre la pauvreté tels que l’éducation, la santé ou l’environnement (80 p. 100), un fonds pour les générations futures (10 p. 100) et les populations de la région productrice de pétrole (5 p. 100). Un collège de surveillance est en outre mis en place par les autorités tchadiennes afin de vérifier cette affectation des ressources. Toutefois, les critiques qui doutent de l’efficacité de ces mesures sont nombreuses.

Le pays connaît en mars-avril 2006 une résurgence des hostilités, avec une tentative de coup d’État menée par les rebelles du Front uni pour le changement (FUC). Ce conflit présente une dimension régionale, le Tchad et le Soudan s’accusant réciproquement de soutenir les mouvements de guérilla dans le territoire voisin (dont le Darfour). Si l’armée tchadienne parvient à repousser l’offensive rebelle contre la capitale tchadienne N’Djamena, le régime d’Idriss Déby apparaît de plus en plus contesté et illégitime, en dépit du soutien que lui apporte la France. C’est dans ce contexte qu’Idriss Déby est réélu le 3 mai 2006, avec près de 65 p. 100 des suffrages, à l’issue d’un scrutin boycotté par l’opposition. "Tchad" © Ecrit par E. BUCHOT. Sources : Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site