Carnet Photographique

Les européens au Congo


La décolonisation du Congo
La décolonisation du Congo

De 1874 à 1877, l’explorateur britannique Henry Morton Stanley explore le fleuve Congo.

Ses récits renforcent l’intérêt croissant des Européens pour l’Afrique, considérée comme une source de richesses. Le roi des Belges Léopold II fonde, en 1876, l’Association internationale africaine (AIA). Mandaté par l’association, qui est dotée, en 1879, d’un pouvoir de souveraineté sur les territoires découverts, Stanley retourne dans le bassin du Congo afin de créer des pôles d’échanges commerciaux et d’établir des relations avec les chefs locaux. L’explorateur, obtenant le soutien de Tippo Tip, un aventurier esclavagiste swahili, fonde plusieurs comptoirs, parmi lesquels Stanleyville (actuelle Kisangani) et Léopoldville (actuelle Kinshasa). D’autres États, dont la France et le Portugal, ayant également des revendications territoriales sur le Congo, la conférence de Berlin, en février 1885, reconnaît la souveraineté du roi Léopold II sur une grande partie du bassin du Congo et un débouché de celui-ci sur la mer, scindant en deux l’Angola portugais.

Le nouvel État libre du Congo détient alors le monopole du commerce sur le caoutchouc et l’ivoire, et s’efforce de capter à son profit le commerce traditionnel. L’absence de moyens et de voies de communications pour exporter jusqu’à la mer les produits de la cueillette (le latex) incite les compagnies privées à développer le portage à dos d’homme. En 1897, la culture du coton et du cacao est introduite, ainsi que le travail forcé. Cette exploitation — et l’effroyable mortalité occasionnée par le portage — émeuvent l’opinion publique, et une campagne est lancée depuis le Royaume-Uni afin de dénoncer les abus du régime léopoldien. Elle a pour effet d’accélérer le processus de colonisation. En 1906, la production du cuivre a commencé dans le Katanga et, l’année suivante, des gisements de diamants sont découverts dans le Kasaï. En 1908, le Parlement belge vote l’annexion de l’État libre du Congo, qui, alors possession exclusive du roi des Belges, devient celle de la Belgique.

Première Guerre mondiale


Au cours de la Première Guerre mondiale, les troupes congolaises combattent aux côtés des Alliés et conquièrent une partie du Tanganyika (actuelle Tanzanie) et le territoire allemand du Ruanda-Urundi, qui est placé sous mandat belge par la Société des Nations (SDN), en 1919.

L’industrie congolaise se développe considérablement au cours de la Seconde Guerre mondiale, contribuant à l’effort de guerre des Alliés par la livraison de cuivre et d’uranium, utilisé pour la fabrication des deux premières bombes atomiques. Le développement industriel se poursuit durant l’après-guerre. En 1955, alors que montent les revendications indépendantistes de l’Abako (Association des Bakongos), fondée cinq ans auparavant par Joseph Kasavubu, et du mouvement « Conscience africaine », créé en 1951, Baudouin Ier lance l’idée d’une communauté belgo-congolaise. Un plan est proposé par le gouvernement belge, qui prévoit de former les élites congolaises à l’administration. Cependant, après l’interdiction d’une réunion de l’Abako, des émeutes éclatent à Léopoldville, en janvier 1959, le gouvernement belge annonce l’organisation d’élections locales, s’engageant à conduire le pays vers l’indépendance. Mais les dissensions entre les formations politiques se multiplient, les unes, tel le Mouvement national congolais (MNC) dirigé par Patrice Lumumba, défendant la constitution d’un État fédéral, les autres, tel l’Abako de Joseph Kasavubu ou, poussée par les intérêts miniers, la Conakat (Confédération des associations katangaises) demandant la création d’un État confédéral.

Indépendance du Congo


Une table ronde réunissant à Bruxelles les dirigeants des partis politiques congolais, les chefs coutumiers et les représentants du gouvernement belge, en janvier et en février 1960, fixe au 30 juin de la même année l’indépendance du Congo. La Loi fondamentale, qui est promulguée ensuite, ne tranche cependant pas la question du fédéralisme. "Congo" © Ecrit par E. BUCHOT. Sources : Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site