Trois manières de faire un voyage utile à l’étranger

5/5 - (1 vote)

Partir en vacances à l’étranger, c’est bien, mais réaliser des activités utiles pour soi et pour les autres pendant le séjour, c’est encore mieux. Pour apprendre une langue, s’engager dans l’intérêt général ou encore faire décoller sa carrière professionnelle, retrouvez toutes nos idées dans cet article !

Le voyage linguistique ou le stage de langue

Quoi de mieux que d’apprendre une nouvelle langue pendant un voyage à l’étranger et de revenir bilingue ? Certes, quel que soit le type de séjour, vous serez probablement amené à parler la langue du pays de destination. Mais il existe aussi des solutions optimisées proposées par des organismes spécialisés qui incluent des cours de langue : il est par exemple possible de faire un stage de langue aux USA pour apprendre l’anglais, en Amérique du Sud pour apprendre l’espagnol, en Chine pour apprendre le mandarin, etc. L’avantage de ces séjours : des formules tout compris qui incluent notamment les cours de langue, mais aussi les activités, le transport, le logement ou encore la nourriture, pour des vacances complètes, enrichissantes et sans soucis d’organisation. Vous pouvez partir entre quelques semaines et plusieurs mois, et également en faire profiter vos enfants grâce à des formules de vacances linguistiques pour adolescent.

Le volontariat d’intérêt général

Si réaliser un voyage utile pour vous-même ne vous suffit pas, vous pouvez également vous rendre utile pour les autres en optant pour un dispositif public national ou international de volontariat d’intérêt général :

  • Le Service Civique à l’étranger est proposé aux jeunes de 16 à 25 ans. Au programme : 6 à 12 mois d’engagement dans un domaine thématique (solidarité, éducation, environnement, culture, etc.) et une indemnité mensuelle d’environ 600 euros. De nombreuses missions sont proposées en Allemagne via le Service Volontaire Franco-Allemand.
  • Le Corps Européen de Solidarité (CES), ouvert au 18-30 ans, permet de partir dans l’Union Européenne et les pays partenaires pour des missions humanitaires et de solidarité. Les frais de base (logement, transport, nourriture) sont pris en charge et des formations sont incluses. Le dispositif est financé par l’Union Européenne.
  • Le Volontariat de Solidarité Internationale (VIS) s’adresse aux personnes majeures qui souhaitent réaliser une mission d’intérêt général dans un pays non industrialisé pour une durée du 1 à 6 ans auprès d’une Organisation Non Gouvernementale (ONG). Là aussi, les frais de base (logement, transport, nourriture) sont pris en charge.

Le volontariat d’intérêt professionnel

Et si votre séjour à l’étranger vous permettait de faire décoller votre carrière ? Jeunes diplômés, le Volontariat International en Entreprise ou en Administration (VIE ou VIA) est fait pour vous ! Ces dispositifs s’adressent à des jeunes de 18 à 28 ans, généralement diplômés du supérieur, qui souhaitent s’orienter, au moins un temps, vers une carrière internationale. Les missions durent entre 6 et 24 mois et sont rémunérées. Elles débouchent parfois sur un recrutement dans la structure d’accueil, et permettent quoi qu’il en soit d’enrichir le CV. Le volontariat concerne :

  • Des missions en entreprise (VIE), majoritairement des entreprises françaises installées à l’étranger.
  • Des missions en administration (VIA), dans des consulats, ambassades ou autres structures publiques agréées.

Laisser un commentaire