Carnet Photographique

La ville d'Istanbul


La ville d'Istanbul
Habitant d'Istanbul. Photo E. Buchot

Istanbul, anciennement Byzance puis Constantinople, ville du nord-ouest de la Turquie, située sur la mer de Marmara, à l’entrée du détroit du Bosphore. Première ville du pays, Istanbul se situe à cheval sur l’Europe et l’Asie. Sa situation exceptionnelle de carrefour entre la mer Noire et la mer Méditerranée, les Balkans et l’Asie Mineure, a déterminé son développement.

Economie d'Istanbul


Bien qu’elle ne soit plus la capitale politique, Istanbul reste la capitale économique de la Turquie. C’est le premier centre industriel, commercial et financier du pays, situé au cœur d’une riche région agricole productrice de coton, de fruits, d’olives et de tabac. Elle concentre le tiers de la production industrielle nationale. Les principales industries sont la construction navale, la cimenterie, l’industrie du tabac, l’agroalimentaire, la verrerie, la métallurgie, la chimie, la construction électrique, le textile et l’industrie du cuir. Istanbul concentre également le quart de l’activité commerciale du pays (quartier du Grand Bazar, activités portuaires). Son port maritime assure l’essentiel des exportations et des importations de la Turquie. Istanbul doit à sa situation de carrefour, d’être un important nœud de communications (carrefour ferroviaire, aéroport international Atatürk).

Le tourisme constitue une ressource très importante. Grand centre universitaire, Istanbul accueille le tiers des étudiants turcs dans ses six universités, parmi lesquelles les universités d’Istanbul (1453), de Marmara (1883) et de Yildiz (1911).

Découverte d'Istanbul


La ville de Constantinople fut fondée au ive siècle apr. J.-C., sur la rive européenne du Bosphore, le long du golfe profond et bien abritée de la Corne d’Or. La ville européenne déborde largement sur la Thrace. On distingue trois noyaux anciens. Sur la péninsule située au sud de la Corne d’Or, entourée par la mer de Marmara, le Bosphore et la vieille muraille de Théodose (ve siècle), s’étend la vieille ville byzantine et ottomane (Vieil Istanbul ou Stamboul), dédale de ruelles étroites en pente raide.

Monument d'Istanbul
Monument d'Istanbul. Photo E. Buchot

De larges percées y ont été pratiquées à partir de 1930. Débordant l’enceinte fortifiée, la vieille ville est prolongée à l’ouest par le faubourg résidentiel d’Eyüp. Au nord de la Corne d’Or s’étend le quartier commerçant et cosmopolite de Beyoglu, comprenant les anciens faubourgs vénitiens et génois de Galata et de Péra. Il constitue aujourd’hui le centre de la ville moderne, avec le déploiement des quartiers d’affaires (banques, armateurs) sur le golfe et le Bosphore. Sur le plateau, au nord, s’étendent les quartiers des ambassades (Galatasaray et Taksim). Le dernier noyau est constitué par les faubourgs asiatiques, sur la rive orientale du Bosphore, les quartiers d’Üsküdar (Scutari) et de Kadiköy (ancienne Chalcédoine), mêlant quartiers populaires très denses et quartiers résidentiels. Au-delà de ces trois noyaux anciens, l’agglomération s’est considérablement étendue sur les rives européennes et asiatiques de la mer de Marmara et sur les deux rives du Bosphore. En 1984 fut créée la municipalité du Grand Istanbul.

Les plus beaux monuments de la ville sont concentrés dans les quartiers byzantins et ottomans de Stamboul : la citerne byzantine de Yerebatan Sarayi et les vestiges de l’Hippodrome construit en 223 par Septime Sévère et achevé par Constantin le Grand ; la basilique Sainte-Sophie, joyau de l’art byzantin, rebâtie par l’empereur Justinien à la fin du vie siècle et transformée en mosquée au xve siècle par Mehmet II ; la mosquée Kahriye Camii (ancienne église Saint-Sauveur), restaurée au xive siècle ; la mosquée Kilise Camii (ancienne église Saint-Théodore) ; le palais de Topkapi Sarayi (Vieux Sérail), ancienne résidence des sultans, qui domine le Bosphore et forme un vaste ensemble de bâtiments, de pavillons et de kiosques, séparés par des cours dallées ornées de fontaines ; la mosquée de Bayazid (1501) ; la mosquée de Süleymaniye (Soliman le Magnifique, 1550-1557) ; la mosquée du sultan Ahmed (1609-1616) dite Mosquée bleue. Istanbul possède en outre de nombreux musées dont celui de l’Antiquité et celui des Arts islamiques. "Turquie" © Photos par Emmanuel Buchot. Sources utlisées Encarta

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site