Carnet Photographique

Organisation des pouvoirs en Iran


Des élections en Iran
Elections iraniennes. Source Encarta

Après le renversement, en 1979, du dernier représentant de la dynastie Pahlevi, Muhammad Rizah Chah, une nouvelle Constitution instaure, en décembre 1979, une République islamique, dont les principes fondateurs, en matière politique, économique et sociale s’inspirent de l’islam chiite, qui est la religion d’État. Ce régime est fondé sur le principe du velayat-e-faqih (« gouvernement du sage religieux »), prôné par l’ayatollah Khomeiny et affirmant l’autorité absolue d’un chef religieux, le guide spirituel, sur la politique, soit la primauté des institutions théocratiques sur les institutions démocratiques.

Le « Guide suprême de la révolution » est au sommet de la République islamique iranienne. Chef de l’État, il est désigné à vie par l’Assemblée des experts, un conclave de 86 religieux du haut clergé chiite élus au suffrage universel tous les huit ans et veillant au respect du velayat-e-faqih. Il exerce son autorité sur la quasi-totalité des organes exécutifs, législatifs et judiciaires. Le pouvoir exécutif est exercé par le président de la République, élu au suffrage universel direct pour un mandat de quatre ans et rééligible une fois. Le président dirige le gouvernement — une révision de la Constitution en 1989 a étendu ses pouvoirs et supprimé le poste de Premier ministre — et il est responsable devant le Parlement.

L’organe législatif est un Parlement monocaméral, le Majlis ; ses membres (290 depuis 2000) sont élus au suffrage universel direct pour quatre ans. Il a le pouvoir de démettre le président. Cinq sièges sont automatiquement réservés aux représentants des minorités religieuses. Les lois votées par le Majlis doivent être approuvées par le Conseil des gardiens de la Constitution. Clé de voûte du régime, le Conseil des gardiens est composé de six religieux nommés par le Guide suprême et de six juristes proposés par le chef du pouvoir judiciaire, lui-même nommé par le Guide. Créé en 1988, le Conseil de discernement de l’intérêt supérieur du régime arbitre les conflits entre le Parlement et le Conseil des gardiens. L’islam prédomine dans la législation qui repose sur la charia, la loi canonique islamique. 

Au niveau local, les provinces (ostan) sont dirigées par des responsables administratifs nommés par le gouvernement central. Des maires sont en revanche élus par la population dans chaque municipalité "Iran sources et Encarta

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site