Carnet Photographique

Les années 80 - 90


Tung Chee-hwa
Tung Chee-hwa

À partir du 1er juillet 1997, la Chine rétablit sa souveraineté sur le territoire de Hong Kong, après un siècle et demi de domination britannique. L’armateur hongkongais Tung Chee-hwa, élu fin 1996 par un collège électoral de 400 membres choisis, pour la plupart, par Pékin, prend officiellement ses fonctions de chef de l’exécutif. Une certaine latitude est cependant laissée au particularisme local. Cependant, l’économie de l’ex-territoire britannique est touchée par la crise monétaire et financière asiatique : baisse de la Bourse, faillites, récession, chômage et menace sur la monnaie et sur sa parité avec le dollar. En 1999, la question de l’immigration des enfants nés de mariages entre Chinois de Hong Kong et Chinois de la Chine continentale conduit le gouvernement local à demander l’intervention des autorités de Pékin, ce qui contrevient aux accords passés et met en cause l’indépendance de la justice et, plus généralement, le statut du territoire.

Toutefois, de manière générale, l’attitude de Pékin envers l’île dissipe dans un premier temps l’inquiétude des habitants de Hong Kong et conduit à la naissance d’un système bipartite constitué de formations en faveur de la démocratie et de partis favorables au régime communiste chinois. Dans ce cadre, le principal parti prodémocratie, le Parti démocrate (DP), présidé par Martin Lee, remporte la majorité des voix aux élections législatives de mai 1998 et de septembre 2000. Toutefois, comme seule la moitié des sièges du Parlement local (le Conseil législatif, Legco) est élue au suffrage universel, les partis pro-Pékin, en tête desquels l’Alliance démocratique pour l’amélioration de Hong Kong (DAB), dominent l’assemblée en nombre de sièges.

Inféodé au gouvernement chinois et impopulaire auprès de la population hongkongaise, Tung Chee-wa est reconduit à la tête de l’exécutif pour un second mandat de cinq ans en mars 2002.

Au terme de ces cinq années de souveraineté chinoise, le bilan apparaît contrasté : si les atteintes à la démocratie restent encore mineures, la mainmise de Pékin sur l’administration hongkongaise s’étend et les tentatives de restreindre les libertés publiques se multiplient. En juillet 2003, lors du sixième anniversaire de la rétrocession, la perspective de l’adoption d’une loi sur « la subversion, la sécession et la trahison » limitant la liberté d’expression pousse dans la rue des centaines de milliers de manifestants — ce rassemblement est le plus important depuis les événements de Tian’anmen en juin 1989. Fragilisé, le gouvernement abandonne le projet de loi « antisubversion » tandis que la demande de réformes s’intensifie.

Ce sursaut démocratique intervient peu de temps après la très grave crise sanitaire provoquée en mars-avril 2003 par l’épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), probablement née à Hong Kong et dans la province voisine de Guangdong. Au mois de juillet 2003, le bilan de l’épidémie à Hong Kong est de 1 755 cas et 298 décès. Les élections législatives de septembre 2004 sont marquées par un important taux de participation (56 p. 100) qui témoigne de l’attachement des Hongkongais au processus démocratique. Sur la moitié des 60 députés du Conseil législatif (Legco) élus au suffrage universel direct — l’autre moitié étant nommée par les représentants des secteurs professionnels — les partis pro-Pékin obtiennent la majorité avec 34 sièges, dont 12 à l’Alliance démocratique pour l’amélioration de Hong Kong (DAB) et 10 au Parti libéral (LB). Les partis de l’opposition obtiennent 25 sièges, dont 9 pour le Parti démocrate (DP) du leader Martin Lee. © "Hong Kong" Sources utilisées Encarta et lemonde.

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site