Carnet Photographique

La Sibérie occidentale


La Sibérie occidentale
La Sibérie occidentale. Source Encarta

La Sibérie occidentale, vaste territoire de basses terres dont une grande partie est marécageuse, s’étend entre l’Oural et l’Ienisseï sur près de 2 500 000 km2. Près de 15 millions d’habitants y vivent. Agricole au sud, cette région s’est industrialisée autour du bassin houiller du Kouzbass, le grand pôle de développement sibérien, au pied du massif de l’Altaï, où Novokouznetsk et Kemerovo dépassent chacune 500 000 habitants.

Un environnement naturel difficile


D’autres villes se sont installées à l’intersection de la ligne du Transsibérien et des grands fleuves : Omsk, sur l’Irtych, Novossibirsk, la plus grande ville de Sibérie avec 1,5 million d’habitants, sur l’Ob.

Plus au nord, dans un environnement naturel très difficile, sont exploités depuis les années 1960 les gisements de pétrole et de gaz du bassin de l’Ob, notamment autour du complexe du troisième Bakou, qui fournissent environ les trois quarts de la production russe.

La Sibérie orientale


D’une superficie de plus de 4 millions de km2, avec une population très réduite (environ 9 millions d’habitants), la Sibérie orientale est couverte aux trois quarts par la forêt. Les bas plateaux autour du bassin de l’Ienisseï sont remplacés au sud par des montagnes de part et d’autre du lac Baïkal (monts Saïan, monts Iablonovyï, monts Stanovoï).

La Sibérie orientale
La Sibérie orientale

Le développement économique se limite à l’exploitation des ressources naturelles (gisements de minerais, barrages hydroélectriques). La partie méridionale est dominée par les villes de Krasnoïarsk (près d’un million d’habitants), sur l’Ienisseï et au pied des monts Saïan, et d’Irkoutsk (plus de 600 000 habitants), près du lac Baïkal. Dans les immenses territoires au sud de l’océan Antarctique, quasi inhabités, se situent quelques pôles de développement reliés par avion et par bateau l’été, telles les villes minières de Norilsk (180 000 habitants), non loin de l’Ienisseï, et d’Igarka, sur le fleuve même.

L'extrême Orient sibérien


D’une superficie de 6,2 millions de km2 et avec une population de 7,5 millions d’habitants, la Sibérie extrême-orientale s’étend de la Lena au Pacifique. Iakoutsk (200 000 habitants), sur la Lena, est la grande ville de l’intérieur. Au sud, les villes s’échelonnent le long de l’Amour, qui marque la frontière avec la Chine, ou du Transsibérien : Khabarovsk, Komsomolsk-sur-l'Amour. L’économie du littoral est tournée vers le Japon. "Sibérie" © et Encarta.

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site