Carnet Photographique

Evolution de la peinture espagnole


Cathédrale Saint Jacques de Compostelle
Cathédrale Saint Jacques de Compostelle. Encarta

Les premières peintures espagnoles sont des enluminures de manuscrits mozarabes des viiie-xe siècles (Beatus des Commentaires sur l’Apocalypse de saint Jean [776] de Beato de Liébana, conservé à la cathédrale de Gérone), caractérisées par des formes plates et simplifiées et des couleurs vives. On y perçoit une certaine influence de l’art islamique, mais ces œuvres ont néanmoins une identité propre. L’héritage de la peinture romane est bien plus riche. Il reste en Espagne plus de fresques romanes que partout ailleurs en Europe, et nul pays (en dehors de l’Italie) ne possède de parements d’autels de cette période en plus grand nombre. La province de Catalogne est, à l’époque, le principal centre de peinture romane du territoire.

De nos jours, le musée d’art catalan de Barcelone abrite une magnifique collection de fresques, qui ont été détachées de leur support original et restaurées. Les plus belles proviennent de l’église Saint-Clément de Tahull, consacrée en 1123. La vitalité des lignes et la force des personnages, notamment du Christ en majesté, extraordinairement expressif, en font des chefs-d’œuvre de l’art roman.

L’Espagne possède également un riche patrimoine de sculptures romanes. L’un des ensembles les plus impressionnants se trouve au monastère de Santo Domingo de Silos, près de Burgos, centre de pèlerinage voué aux reliques d’un saint local, Dominique (Santo Domingo). Le cloître à deux étages est décoré d’une superbe série de chapiteaux sculptés.

La sculpture espagnole


La sculpture romane espagnole montre souvent des influences françaises, des sculpteurs français ayant travaillé en Espagne pendant cette période, mais ici l’exécution semble être de style islamique. La date de ces sculptures est sujette à controverse, mais on peut raisonnablement l’évaluer à 1100 environ.

L’autel du monastère possédait un magnifique parement d’autel (aujourd’hui conservé au musée archéologique de Burgos) en cuivre doré et émail, figurant le Christ et les douze Apôtres, aux visages sculptés en relief. De telles œuvres ornementales, comportant des matériaux précieux, sont souvent considérées aujourd’hui comme relevant des arts mineurs mais, à l’époque de leur réalisation, elles étaient plus populaires encore que les grandes sculptures. "Espagne" " Ecrit par et Encarta

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site