Carnet Photographique

Ariel Sharon


Ariel Sharon
Ariel Sharon

Le 28 septembre 2000, la visite d’Ariel Sharon sur l’Esplanade des mosquées à Jérusalem, perçue comme une provocation par les Palestiniens, entraîne les plus violents affrontements que la région ait connus depuis le début du processus de paix d’Oslo en 1993. La tension s’étend rapidement à Gaza et à la Cisjordanie tandis que les tentatives de conciliation entreprises par Bill Clinton, notamment lors des discussions à Camp David II en juillet 2000, ne débouchent sur aucun résultat concret. En riposte aux violences et aux attentats, l’armée israélienne boucle les villes palestiniennes, déploie ses blindés, ses hélicoptères de combat et sa marine. Les pleins pouvoirs sont remis à Ehoud Barak tandis que des négociations sont entreprises en vue de la constitution d’un gouvernement d’union nationale. À la fin du mois de novembre, des élections anticipées sont annoncées en Israël, prévues pour le printemps 2001. Cette perspective met un terme aux tractations entre le Parti travailliste et le Likoud et relancent la perspective d’un accord de paix avec les Palestiniens. Mais Ehoud Barak démissionne de ses fonctions le 9 décembre 2000, semblant vouloir prendre de court ses adversaires.

Le 7 février 2001, Ariel Sharon, le chef du Likoud, est élu au poste de Premier ministre avec 62,5 p. 100 des voix. Il devance de 25 points Ehoud Barak, qui recueille 37,5 p. 100 des voix. Prévue par les sondages, cette victoire est d’une ampleur sans précédent. Mais le taux de participation qui avoisine traditionnellement les 80 p. 100 chute à 59 p. 100. Seuls 18 p. 100 des Arabes israéliens, qui représentent 13 p. 100 de l’électorat, participent au vote. Ehoud Barak démissionne de la présidence du Parti travailliste et de son mandat de député au lendemain de sa défaite.

Ariel Sharon forme un gouvernement d’union nationale, qui va des religieux ultra orthodoxes aux travaillistes, avec notamment Shimon Peres — ancien Premier ministre et prix Nobel de la paix en 1994 avec Yasser Arafat et Yitzhak Rabin — aux Affaires étrangères. Face aux attentats palestiniens qui frappent le territoire israélien, Ariel Sharon décide du blocus de certaines villes de Cisjordanie et de Gaza ce qui lui vaut la critique de l’aile gauche de son gouvernement.

L’escalade de la violence s’intensifie : aux attaques du Hezbollah depuis la frontière libanaise répond le bombardement d’une station-radar de l’armée syrienne au Liban en avril, tandis que l’armée israélienne réoccupe pendant quelques heures une portion de la bande de Gaza, en représailles à trois tirs de mortier sur le territoire israélien.

Ehoud Olmert
Ehoud Olmert

La réaction négative de Washington qui qualifie ce déploiement de chars de « riposte excessive et disproportionnée », et la reprise des discussions entre les responsables israéliens et palestiniens de la sécurité, permettent un desserrement du bouclage de Gaza et de Jéricho et un assouplissement des mesures de contrôle. Dans une même volonté d’apaisement, Shimon Peres se rend au Caire, fin avril 2001, pour discuter de modifications au plan égypto-jordanien qui vise à mettre fin à la violence entre Israéliens et Palestiniens et à relancer entre eux les négociations. Mais l’espoir d’un apaisement est de courte durée. La violence s’intensifie et le gouvernement Sharon, soutenu par une grande majorité de la population israélienne, adopte comme ligne de conduite une riposte systématique à tout tir palestinien. Un cessez-le-feu est décrété le 13 juin mais rien ne change sur le terrain. Les forces israéliennes visent à de nombreuses reprises les bâtiments de l’Autorité palestinienne, multiplient les attaques ciblées — notamment contre des membres du Hamas en juillet et contre le chef du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) en août — et les incursions en territoire autonome palestinien. Dans le même temps plusieurs attentats meurtriers perpétrés par des kamikazes palestiniens ont lieu à Tel-Aviv et à Jérusalem. Le 28 septembre 2001, le bilan d’un an d’Intifada s’élève à 838 morts, dont 646 Palestiniens et 169 Israéliens.

Au mois d’octobre, le ministre israélien du Tourisme, Rehavam Zeevi, est assassiné à Jérusalem. Ce meurtre, sans précédent, est revendiqué par le Front populaire de la Palestine (FPLP). Zeevi venait de démissionner de ses fonctions, en même temps que le ministre des Infrastructures. Leurs partis, comptant chacun 4 députés, l’Union nationale de Zeevi et le parti russophone Israël Beitenou, d’extrême droite, avaient décidé de quitter la coalition gouvernementale. Ils entendaient ainsi exprimer leur opposition au retrait de l’armée israélienne des quartiers où elle était entrée dans la ville d’Hébron dix jours auparavant. À l’issue de cette crise politique, Ariel Sharon dispose encore d’une majorité de 76 députés sur 120 à la Knesset. © "Israel" sources et Encarta

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos Vietnam

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos Vietnam

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos Hong Kong

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos Corée

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos Cambodge

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos Japon

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos Thailande

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos Taiwan

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site