Carnet Photographique

Suivez Carnet Photographique sur les réseaux sociaux

Population et démographie de la Grèce

Grèce - Carnet Photographique

12/08/16

Combien y a t-il d'habitants en Grèce ?

En 2013, la Grèce comptait 11 128 048 habitants. La densité moyenne de 82 habitants au km² masque une répartition très inégale. La population urbaine (61 p. 100) se concentre principalement autour d’Athènes (un tiers de la population totale) et dans l’ouest du Péloponnèse. Le dynamisme démographique de la Grèce est faible : avec un indice de fécondité de 1,35 enfant par femme, la croissance annuelle a été de 0,16 p. 100 en 2007. La part des moins de 15 ans dans la population totale a été estimée à 14,3 p. 100, celle des individus âgés de 65 ans et plus, à 19 p. 100. Malgré ce relatif équilibre entre les jeunes et les personnes âgées, la population est marquée par un vieillissement, et un non-renouvellement des générations puisque le taux de mortalité atteint 10,30 p. 1 000, et est donc supérieur au taux de natalité, de 9,60 p. 1 000. L’espérance moyenne de vie est de 79,4 ans.

La démographie de la Grèce

La population grecque Photos E. Buchot
La population grecque

La population du pays est grecque à environ 98 p. 100 ; les principales minorités sont les Turcs (en Thrace en particulier), les Albanais et les Arméniens. La Grèce a longtemps été un pays à forte émigration, et une importante diaspora grecque s’est constituée dans le monde entier (estimée à 4,3 millions de personnes), en particulier en Australie, en Amérique du Nord (États-Unis et Canada) et en Allemagne. Le pays est aujourd’hui confronté à l’arrivée d’immigrés d’Asie du Sud-Est et d’Europe centrale, et la situation de la minorité albanaise, dont le nombre est difficile à évaluer (autour de 500 000 personnes), est un sujet de vives tensions entre Athènes et Tirana.

Les divisions administratives de la Grèce

Grec dans un port Photos E. Buchot
Image d'un grec

La Grèce est divisée en 13 régions administratives (Attique, Grèce-Centrale, Grèce-Occidentale, Péloponnèse, Thessalie, Macédoine-Centrale, Macédoine-Occidentale, Macédoine-Orientale et Thrace, Épire, Îles de la Mer Égée-Méridionale, Îles de la Mer Égée-Septentrionale, Îles Ioniennes, Crète), subdivisées en 52 départements (nomes), eux-mêmes partagés en 147 arrondissements (éparchies), regroupant des dèmes (communes urbaines de plus de 10 000 habitants) et des communes.

De très loin, la ville la plus importante est Athènes, la capitale (3 215 104 habitants, agglomération comprise). Son port, Le Pirée, est le premier port du pays. Depuis les années 1950, le développement industriel, nourri par l’exode rural et le départ des insulaires, a entraîné une forte croissance de la capitale et de son agglomération, accentuant les difficultés de la vie urbaine — la ville est l’une des plus polluées d’Europe — et stigmatisant l’insuffisance des infrastructures. Dans un pays fortement centralisé, Athènes concentre plus du tiers de la population et la moitié des emplois industriels.

Les autres grandes villes sont Thessalonique (363 987 habitants), la deuxième ville du pays, grand centre industriel et tertiaire situé en Macédoine ; Patras (163 446 habitants), port et ville industrielle du Péloponnèse ; Héraklion (137 711 habitants), capitale de la Crète ; Vólos (82 439 habitants), grand port et centre industriel de Thessalie ; Larissa (126 076 habitants), marché agricole et ville industrielle de Thessalie. Citons également La Canée (53 373 habitants), capitale de la Crète jusqu’en 1971 ; Ioánnina (56 699 habitants), capitale de l’Épire et centre de commerce ; Rhodes (43 619 habitants) ville principale de l’île du même nom et port important ; Corinthe, (27 412 habitants), près de l’ancienne cité antique de Corinthe, et Argos (22 289 habitants), une des plus anciennes villes grecques.

Bon voyage en Grèce © "Grèce" Photos Emmanuel Buchot et textes : Encarta, Wikipedia.