Carnet Photographique
La population brésilienne
Carnet Photographique Brésil

En 2008, on évaluait la population du Brésil à 191 908 600 habitants. Le taux de fécondité est inférieur à 2,5 enfants par femme depuis le milieu des années 1990. La densité moyenne approche des 23 habitants au km2. Près de 84 p. 100 de la population brésilienne est urbaine.

Les Blancs d’origine européenne représentent environ 55 p. 100 de la population. Les principaux autres groupes ethniques sont les mulâtres d’origine européenne et noire (22 p. 100), les métis d’origine européenne et amérindienne (12 p. 100) et les Noirs (11 p. 100). Les Amérindiens ne constituent plus que 0,1 p. 100 de la population.

Les conditions sanitaires au Brésil varient d’une région à l’autre et d’un groupe social à l’autre. L’espérance de vie moyenne est de 72,5 années, supérieure pour les femmes (76,6 années), inférieure pour les hommes (68,6 années). La plupart des grandes villes disposent d’un encadrement médical suffisant, mais les régions intérieures souffrent d’un manque de praticiens, d’infirmières, d’hôpitaux, de cliniques et de pharmaciens.

Le Brésil possède 16 000 hôpitaux, cliniques et dispensaires et près de 200 000 praticiens. Promulguée dans les années 1930 et amendée à la fin des années 1970, la loi organique de Sécurité sociale organise la protection médicale et sociale des ouvriers, des paysans et des fonctionnaires. Les travailleurs urbains disposent de larges garanties, allant de l’assurance maladie à la couverture vieillesse. Cette protection est financée par les cotisations des salariés, des entreprises et du gouvernement. Les travailleurs ruraux et les fonctionnaires fédéraux sont moins bien protégés, et bénéficient surtout d’une protection contre la maladie. La Constitution de 1988 a instauré la semaine de 40 heures de travail, un congé maternité de 120 jours et un congé paternité de 5 jours.
Les villes principales du Brésil

Le Brésil regroupe 26 États fédérés plus le district fédéral de Brasilia. Les États se répartissent en 5 régions administratives : le Nord (Acre, Amapá, Amazonas, Pará, Rondônia, Roraima, Tocantins), le Nordeste (Alagoas, Bahia, Ceará, Maranhão, Paraíba, Pernambouc, Piauí, Rio Grande do Norte, Sergipe), le Sudeste (Espírito Santo, Minas Gerais, Rio de Janeiro, São Paulo), le Sud (Paraná, Rio Grande do Sul, Santa Catarina) et le Centre-Ouest auquel est rattaché le district fédéral de Brasilia (Goiás, Mato Grosso, Mato Grosso do Sul). Autrefois située à Rio de Janeiro, la capitale du pays a été transférée en 1960 dans la ville nouvelle de Brasilia, construite pour rééquilibrer le pays au profit de l’intérieur.

La plus grande ville est São Paulo, centre de l’industrie brésilienne, qui comptait en 2007 environ 10 886 518 habitants.

Rio de Janeiro
Rio de Janerio. Photo deWill and Deni McIntyre/ALLSTOCK, INC. Source Encarta
Les autres grandes agglomérations sont, pour la même année, Rio de Janeiro, grand centre commercial et industriel, avec 6 093 472 habitants, Porto Alegre, grand port du sud du pays, avec 1 420 667 habitants, Salvador, port situé au bord de la zone agricole fertile, avec 2 892 625 habitants. Il faut ajouter encore Belém, située sur le delta de l’Amazone et grand port du nord du pays, avec 1 408 847 habitants, Recife (1 533 580 habitants), Curitiba (1 797 408 habitants), Belo Horizonte, véritable cœur de la zone cotonnière (2 412 937 habitants) et Manaus, grande ville de l’intérieur du pays, port situé sur le Rio Negro, près de sa confluence avec l’Amazone (1,61 millions d'habitants). "Brésil" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Recherche personnalisée