Carnet Photographique Bassin parisien

Population du bassin parisien

Carnet Photographique France
30/09/15

Densité de population en Ile de France

La population et les densités attirent les commentaires les plus opposés, selon que l'on inclut ou non l'Île-de-France dans les comptes : avec celle-ci, la population est de 20 658 000 habitants (recensement de 1999) sans la Lorraine, presque 23 millions avec la Lorraine. Mais, en excluant les 11 millions d'habitants de la région-capitale, le reste du Bassin parisien ne compte que 9 706 000 habitants, 12 millions avec la Lorraine. Sur 7p. 100 de la surface du bassin, l'Île-de-France rassemble presque la moitié de sa population.

Mais le poids démographique n'est pas tout. Les densités sont également parlantes : 915 habitants au kilomètre carré en Île-de-France en 1999, 76 dans le reste du bassin hors Lorraine ou 79 avec la Lorraine, contre une densité moyenne de 88 pour la France de province (hors Île-de-France). La différence de densité avec le reste de la province française n'est pas dramatique en elle-même. Elle l'est beaucoup plus quand on prétend comparer, comme le font certaines statistiques européennes, le Bassin parisien aux autres grandes régions métropolitaines d'Europe, dont les hautes densités sont beaucoup plus continues : c'est là que l'on prend la mesure de l'existence, hors de l'Île-de-France, d'un « désert du Bassin parisien », non pas global, puisqu'il comprend des agglomérations importantes et des zones peuplées, mais partiel et discontinu.


Evolution démographique du bassin parisien

L'évolution démographique offre des profils différents selon l'horizon temporel : sur deux siècles, l'exode rural a joué en faveur de l'Île-de-France, alors que le reste du bassin voyait sa part relative baisser. De 1962 à 1999, les évolutions de la région-capitale et du reste du bassin sont presque semblables (respectivement + 29,3p. 100 et + 28,3p. 100), et légèrement supérieures à celles du reste de la France métropolitaine (+ 24,6p. 100). Mais, entre 1990 et 1999, aucune des régions du Bassin parisien, y compris l'Île-de-France, n'atteint la moyenne nationale (+ 3,4p. 100), la région Champagne-Ardenne perdant même 5 500 habitants. © Ecrit par et Universalis

Habitant du bassin Parisien
Habitant du bassin Parisien. Photo E. Buchot