Carnet Photographique la Colombie
Les institutions politiques de la Colombie
Carnet Photographique Colombie

La Constitution de 1991, qui a remplacé celle de 1886, a institué un système de gouvernement démocratique de type présidentiel, très centralisé.

Le président de la République, élu au suffrage universel pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois, détient le pouvoir exécutif. Il nomme le gouvernement, qui doit obtenir la confiance du Congrès. Les gouverneurs des départements sont élus au suffrage direct. Le Congrès bicaméral se compose d’un Sénat (102 membres) et d’une Chambre des représentants (166 membres), tous élus pour un mandat de quatre ans. Le pouvoir judiciaire appartient aux membres de la Cour suprême, élus pour un mandat de huit ans par un collège de juges.

Les deux principales forces politiques de la Colombie sont, depuis l’indépendance, le Parti conservateur, devenu aujourd’hui le Parti social-conservateur (Partido social conservador, PSC),

qui prône un gouvernement central fort et des relations étroites avec l’Église catholique, et le Parti libéral (PL), fédéraliste et anticlérical. L’Union patriotique (UP) constitue la branche politique des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Fuerzas armadas revolucionarias de Colombia, FARC), le principal mouvement de guérilla, d’inspiration communiste. Les autres grands mouvements de guérilla sont l’Armée de libération nationale (Ejercito de liberación nacional, ELN), castriste, et l’Armée populaire de libération (Ejercito popular de liberación, EPL), maoïste, ainsi que l’Alliance démocratique / Mouvement du 19 avril.

"Colombie" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Le président de la Colombie
Le président de la Colombie
Recherche personnalisée