Carnet Photographique

La Russie à la fin du 19ème siècle


Nicolas II
Nicolas II de Russie

Nicolas II, fils aîné d’Alexandre III, accède au trône en 1894 après la mort de son père, et poursuit la même politique. La Russie offre alors le visage contrasté d’un pays entre progrès et inertie. Au tournant du siècle, les indicateurs économiques sont à la hausse : la Russie est la 5e puissance industrielle mondiale, le 2e producteur mondial de pétrole, la balance commerciale du pays est excédentaire, le Transsibérien en passe d’être achevé (1902), la croissance démographique forte et les grandes villes en pleine expansion.

Cependant, avec 85 % de sa population en milieu rural, le pays demeure essentiellement agricole ; la communauté villageoise, le mir, propriétaire collectivement de la terre et de son exploitation, domine dans les campagnes, appliquant des méthodes archaïques et ne laissant guère de place à l’initiative individuelle.

De même, si la croissance industrielle est incontestable, elle est très inégale et laisse à l’écart des pans entiers de l’empire. En outre, la majorité des secteurs les plus modernes dépend des capitaux étrangers. Enfin, si une petite classe de propriétaires terriens fortunés, les koulaks, a pu émerger en milieu rural comme une bourgeoisie aisée l’a fait en milieu urbain, la société russe demeure figée, dominée par un souverain autocrate s’appuyant sur une Église dont il est le chef, une armée la plus nombreuse d’Europe, une noblesse attachée à ses privilèges, une bureaucratie et une police omniprésentes.

Dans le même temps, les oppositions à l’autocratie se renforcent. Au niveau social, les soulèvements paysans et les grèves ouvrières se multiplient.

Au niveau politique, les libéraux, partisans d’une monarchie constitutionnelle, qui trouvent un public dans les classes sociales nouvellement apparues, bourgeoisie et classes moyennes, se font plus puissants, tandis que l’opposition socialiste, elle aussi face à un nouveau public, mais souvent en exil et divisée en de nombreux courants, se renforce autour de leaders comme Lénine.

Dans ce climat, Nicolas II s’avère être un monarque faible, facilement dominé par son entourage. Sa femme, Alexandra, née Alice de Hesse, fille du grand-duc de Hesse-Darmstadt Louis IV, lui donne quatre filles et un fils, Alexis, qui souffrait d’hémophilie. Dans leurs vaines tentatives pour trouver un traitement, les monarques sont la proie de charlatans et de fanatiques religieux, parmi lesquels Raspoutine, qui prend à partir de 1905 un véritable ascendant sur la famille impériale, contribuant à la discréditer. © "Russie" Sources utilisées Encarta et lemonde.

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Infos site