Carnet Photographique

Vers la paix


Yasser Arafat
Yasser Arafat

En décembre 1987, une révolte générale embrase les territoires palestiniens occupés. La répression par l’armée de l’Intifada accroît le clivage entre partisans de la paix et irréductibles défenseurs d’Eretz Israël, notamment les mouvements religieux et nationalistes. Les Arabes israéliens se sentent de plus en plus solidaires des Palestiniens. Les images, diffusées dans le monde entier, de soldats de Tsahal brutalisant des enfants palestiniens lanceurs de pierres popularisent en Occident la cause palestinienne, habilement défendue par Yasser Arafat. En novembre 1988, l’OLP reconnaît explicitement le droit à l’existence de l’État d’Israël. L’année suivante, Arafat déclare « caduque » la charte de l’OLP prévoyant la destruction d’Israël. Dès lors, les États-Unis vont favoriser une politique de négociations, multipliant les critiques à l’égard des implantations israéliennes dans les territoires occupés.

La coalition entre le Likoud et les travaillistes s’effondre en mars 1989. Shamir demeure à la tête d’un gouvernement de droite jusqu’en 1992. L’immigration, entre 1989 et 1991 de plus de 200 000 Juifs soviétiques, renforce les dissensions entre communautés, les Arabes israéliens étant les premières victimes du chômage, tandis que les travailleurs palestiniens, main-d’œuvre bon marché pour l’économie israélienne, sont de plus en plus fréquemment bloqués dans les territoires occupés. La tension monte encore durant la guerre du Golfe, la plupart des Palestiniens prenant fait et cause pour l’Irak, dont les missiles prennent pour cible Israël.

Toutefois, Israël n’applique pas sa politique traditionnelle de représailles, sa défense étant assurée par les États-Unis. Le durcissement des parties en conflit contribue, en fait, à précipiter l’engagement d’un processus de paix. Les États-Unis, en la personne du secrétaire d’État James Baker, font pression sur le gouvernement israélien pour qu’il entame des négociations. En octobre 1991, la conférence de Madrid tenue sous l’égide des États-Unis et de l’URSS, réunit les protagonistes, y compris des membres de l’OLP intégrés à la délégation jordanienne, non en tant que membres de l’OLP, mais en tant que représentants des Palestiniens des territoires occupés. Israël y gagne le rétablissement des relations diplomatiques avec la Russie, les anciens États du bloc soviétique, la Chine et l’Inde, puis avec la plupart des pays d’Asie et d’Afrique.

Les accords de Washington le 13 septembre 1993
Les accords de Washington

Le Likoud perd les élections législatives de juin 1992, et Yitzhak Rabin, chef du Parti travailliste, forme un nouveau gouvernement. En 1993, des négociations secrètes entre Israéliens et Palestiniens ont lieu en Norvège. Elles aboutissent, en septembre, à la signature à Washington d’un accord de reconnaissance mutuelle entre le Premier ministre Rabin et le président de l’OLP Yasser Arafat et d’une déclaration de principes sur l’autonomie des territoires occupés. L’autonomie doit d’abord porter sur la bande de Gaza et la zone de Jéricho, en Cisjordanie (accord dit de « Gaza-Jéricho d’abord »). Les négociations pour l’application de cette déclaration sont suspendues après le massacre, le 25 février 1994, par un colon juif, de vingt-neuf musulmans en prière au Caveau des Patriarches d’Hébron, lieu saint pour les trois religions révélées. Toutefois, en mai 1994, les troupes israéliennes se retirent de Jéricho et de la bande de Gaza (à l’exception du secteur des colonies juives) dont le contrôle passe à une Autorité nationale palestinienne dirigée par Yasser Arafat. La signature d’un accord direct avec les Palestiniens ouvre la voie à un traité de paix avec la Jordanie, signé, en juillet 1994, par le Premier ministre Rabin et le roi Hussein. De même, des négociations débutent entre Israël et la Syrie, au sujet de l’évacuation du plateau du Golan, mais sont interrompues peu après. Le Maroc et la Tunisie établissent à leur tour des relations diplomatiques avec Israël. © "Israel" sources et Encarta

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos Vietnam

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos Vietnam

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos Hong Kong

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos Corée

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos Cambodge

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos Japon

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos Thailande

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos Taiwan

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site