Carnet Photographique la Malaisie
Histoire de la ville de Shanghai
Carnet Photographique Chine

Fondée au XIe siècle, Shanghai reste un simple village de pêcheurs jusqu’au XVIIIe siècle. En 1842, consécutivement au traité de Nankin, la ville entre dans une ère de prospérité et d’ouverture sur le commerce extérieur ; ce traité met fin aux guerres de l’Opium qui opposent la Chine à l’Angleterre et transforme une grande partie de la ville en concessions britanniques. Des droits extra-territoriaux ainsi que d’autres privilèges sont par ailleurs accordés à la France et aux États-Unis, favorisant ainsi l’établissement de nombreuses banques et sociétés de négoce international sur ces concessions étrangères, qui bénéficient de leur propre administration.

L’obtention par les Britanniques du droit de naviguer sur le Yang-tseu-kiang, en 1857, marque les débuts d’un commerce florissant ; Shanghai devient le port le plus actif de Chine (1860), assurant le quart du commerce maritime du pays, et les capitaux étrangers affluent pour soutenir l’industrie locale, attirés par une main-d’œuvre abondante et peu coûteuse.

Pourtant, une résistance croissante à la domination étrangère se manifeste lors du premier congrès national du Parti communiste chinois, tenu à Shanghai, en 1921. L’armée nationaliste, dirigée par Jiang Jieshi, s’empare de Shanghai en 1927 et place la région sous le contrôle du gouvernement du Guomindang, qui rejette bientôt les communistes de la ville. Occupée par les Japonais entre 1937 et 1945, Shanghai est restituée à la Chine à la fin de la Seconde Guerre mondiale après l’abandon, par les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France de leurs concessions. Elle est ensuite occupée par les forces communistes, en 1949, et de nombreuses usines sont transférées à l’intérieur des terres, mouvement participant d’une tentative de décentralisation.

Un changement de politique inverse le processus à la fin des années 1950 et Shanghai retrouve son dynamisme industriel et sa prospérité. La ville participe activement à la Révolution culturelle et l’armée prend un rôle croissant dans les affaires politiques et économiques de la municipalité. Le gouvernement civil de Shanghai est restauré en 1979. La série de réformes économiques élaborées par Deng Xiaoping au début des années 1980 entraîne une augmentation rapide et soudaine de la production industrielle et des investissements étrangers, notamment après 1990 lorsque le gouvernement central donne à l’administration locale les pleins pouvoirs pour promouvoir le développement de la ville et faire ainsi contrepoids à Hong Kong. Plusieurs grands travaux de génie civil (construction

Quartier de Pudong, Shanghai
Quartier de Pudong, Shanghai. Encarta
d’une autoroute à six voies, de nouveaux ponts, d’un métro et de quartiers résidentiels) sont entrepris dans cet objectif au début des années 1990, afin de stimuler l’expansion économique de la ville. "Shanghai" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Recherche personnalisée