Infos Chine par Carnet Photographique


Histoire de Pekin

Carnet Photographique - Chine
3/10/15

Pekin - une grande histoire

La région de Pékin porte des traces de peuplement remontant à l’époque néolithique. Localisée à la limite septentrionale de la plaine de Chine du Nord, la cité profita de sa situation, à la frontière géographique et politique entre les populations chinoises (Han), sédentaires et pratiquant l’agriculture au sud et à l’est, et les tribus nomades du nord, du nord-est et du nord-ouest.

Dès la dynastie Zhou, une capitale administrative fut construite sur le site de l’actuelle Pékin. En 937 apr. J.-C., les Tartares du Khitan, vivant dans le Nord-Est, conquirent une partie de la Chine du Nord et établirent leur capitale au même endroit. Au milieu du XIIe siècle, ils furent vaincus par d’autres Tartares, les Jurchen, qui fondèrent l’empire Jin et qui rebâtirent la ville à une plus grande échelle.

Cependant, l’expansion de Pékin date de la conquête de la Chine par les Mongols et de l’établissement de la dynastie Yuan en 1279. Kubilaï Khan décida d’installer sa capitale sur le site de Pékin en 1272 et, pour la première fois, la nouvelle capitale appelée Da Du (« grande capitale ») devint le seul centre politique et administratif de toute la Chine. Ce statut se perpétua pendant un siècle jusqu’à ce que les Yuan fussent remplacés par la dynastie Ming en 1368. Le premier des empereurs Ming installa sa capitale sur le Yang-tseu-kiang à Nankin (capitale du Sud) et changea le nom de Pékin en Beiping (paix du Nord) puis en Beijing (capitale du Nord). La ville devint officiellement la capitale des Ming en 1420 et ne cessa dès lors de se développer, en particulier sous la dynastie Qing, à partir du milieu du XVIIe siècle.

En 1911, après la chute des Qing et l’établissement de la république de Chine, Pékin, qui comptait alors près d’un million d’habitants, resta le centre politique du pays jusqu’en 1928, année où le parti nationaliste mené par Jiang Jieshi restaura l’ancienne capitale Nankin et rendit à Pékin le nom de Beiping. La cité fut occupée par les troupes japonaises de 1937 à 1945, mais ne fut pas endommagée au cours de la Seconde Guerre mondiale. En 1949, à la suite de l’établissement de la République populaire de Chine, le nouveau gouvernement communiste fit de la ville sa capitale et la rebaptisa Pékin. Celle-ci connut alors une rapide croissance démographique et spatiale, passant de 1 million d’habitants en 1920 à 2,3 millions d’habitants en 1949. © "Chine" Sources utilisées Encarta

Manifestations de la place Tian'anmen (Chine)
Manifestations de la place Tian'anmen (Chine). Encarta


Photos des pays et villes visités