Le début de la déségrégation raciale


La présidence d’Eisenhower bénéficie d’une prospérité générale sans précédent. Au début de son mandat, l’action du président est gênée par les campagnes anticommunistes du sénateur McCarthy, qui jouit d’une grande liberté de manœuvre, malgré ses méthodes et ses accusations douteuses ; il multiplie les enquêtes arbitraires, en prétextant une prétendue infiltration communiste dans les services gouvernementaux. Ses excès amènent toutefois le Sénat à le censurer, en 1954.

Le discours de Martin Luther King
Le discours de Luther king : I have a dream

La présidence d’Einsenhower est également marquée par le début de la déségrégation raciale et les vives résistances qu’elle provoque dans le Sud. La question intérieure la plus cruciale est en effet la lutte des Noirs américains pour l’accession à leurs pleins droits de citoyens, connue sous le nom de mouvement des droits civiques.

Après la Seconde Guerre mondiale, les Noirs ont une conscience aiguë de la ségrégation raciale dont ils sont victimes, plus économique dans le Nord, plus institutionnelle et politique dans le Sud. Le président Eisenhower prend résolument parti contre état de fait et entreprend la déségrégation du gouvernement et de l’armée. Le 17 mai 1954, dans l’affaire Brown contre la direction de l’enseignement de Topeka, la Cour suprême condamne, à l’unanimité, la ségrégation raciale dans les écoles publiques.

D’autres décisions suivent (1955-1956), invitant les autorités locales à la déségrégation. Pourtant, de nombreux États du Sud tentent de contourner les lois. En septembre 1957, le gouverneur de l’Arkansas, Orval E. Faubus, ordonne à la garde nationale d’empêcher neuf étudiants noirs d’entrer au lycée de Little Rock. Le président Eisenhower décide l’intervention des troupes fédérales pour mettre fin à la résistance du gouverneur Faubus. La déségrégation est très lente dans les États du Sud : en 1960, seules 765 des 6 676 écoles ont mis fin à la ségrégation.

Le mouvement pour l’obtention des droits civiques prend une grande ampleur chez les Noirs. En décembre 1955, le pasteur noir Martin Luther King est à l’origine du boycottage des autobus municipaux de Montgomery (381 jours) afin de s’opposer à toute forme de ségrégation raciale. Les manifestations en faveur de l’égalité raciale se multiplient dans tout le sud des États-Unis, à l’initiative de plusieurs organisations et personnalités noires : la Southern Christian Leadership Conference, fondée en 1957 par Martin Luther King et recommandant l’action non-violente, le Congrès de l’égalité raciale, l’Association nationale pour le progrès des personnes de couleur, Black Muslims, Malcolm X, Ralph David Abernathy et Rosa Louise Parks. Sous leur pression, le Congrès vote la loi des Droits civiques, en 1957. "Etats Unis" . Sources utilisées Encarta, Wikipedia.

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Photos du Canada

Le Canada

Photos Infos Canada