Carnet Photographique infos Egypte
Canada


Climat faune et flore de l'Egypte

L'Egypte par Carnet Photographique
6/10/15

Visite de l'Egypte

Visiter l'Egypte avec des infos sur le climat égyptien la faune et la flore de ce très beau pays qu'est l'Egypte.


Climat de l'Egypte

À l’exception de la bordure littorale qui s’inscrit dans la zone climatique méditerranéenne, l’Égypte est soumise au climat tropical aride, caractérisé par une saison chaude, de mai jusqu’en septembre, et une saison fraîche, de novembre jusqu’en mars. Dans la région côtière, les températures varient d’un maximum de 37,2 ° à un minimum de 13,9 °. Le contraste thermique entre le jour et la nuit est particulièrement marqué dans les régions désertiques (maximum diurne de 45,6 °, minimum nocturne de 5,6 ° ; l’hiver, la température diurne peut tomber à 0 °). La région la plus humide se trouve le long de la côte méditerranéenne, où les précipitations annuelles moyennes atteignent 200 mm. Ce chiffre diminue rapidement vers le sud puisque Le Caire ne reçoit que 25 mm par an tandis que, dans certaines parties désertiques, il peut ne pleuvoir que tous les cinq ou dix ans.


Faune et flore de l'Egypte

Dans le delta, la vallée du Nil et les oasis, le palmier-dattier est l’arbre le plus répandu. Sycomores, tamariniers, acacias et caroubiers font également partie des espèces endémiques. Le cyprès, l’orme, l’eucalyptus, le mimosa, ainsi que divers arbres fruitiers ont été introduits par l’homme. Dans les régions arides, seuls les épineux résistent à l’absence de précipitations. Le papyrus, autrefois très répandu sur les rives du Nil, se limite maintenant à l’extrême sud du pays.

La faune égyptienne est peu variée. Gazelles, fennecs, hyènes et chacals peuplent les déserts. Ânes sauvages, sangliers et mangoustes se rencontrent dans les montagnes qui bordent la mer Rouge. Le crocodile et l’hippopotame, autrefois répandus dans toute la vallée du Nil, sont désormais cantonnés dans la haute vallée du Nil.

Photo d'Egypte avec Encarta
Lé désert egyptien. Encarta
Le pays compte environ trois cents espèces d’oiseaux. Une centaine d’espèces de poissons se pêchent dans le Nil et les lacs du delta.

Population égyptienne

L’Égypte est le pays arabe le plus peuplé : en 2007, la population égyptienne était estimée à 80,3 millions d'habitants. Elle s’accroît très rapidement, à raison de 1,2 million d’habitants par an, soit un taux d’accroissement naturel de 1,74 p. 100. 99 p. 100 de la population est concentrée sur moins de 4 p. 100 de la superficie totale, soit une densité dans les zones peuplées de 1 683 habitants au km2 (densité globale de 81 habitants au km²). En 2007, le taux de mortalité infantile s’élevait à 30 p. 1 000 ; l’espérance de vie à la naissance était de 71,6 ans. La formation du peuple égyptien remonte à l’époque gerzéenne (3500 av. J.-C.), lorsque des populations de souche chamito-sémitique se sont établies dans le pays. La population actuelle est issue de ce fonds ancien et des apports liés aux invasions qui ont marqué l’histoire de l’Égypte :

Bedouins en Egypte source Encarta
Libyens, Grecs, Romains, mais surtout Arabes, qui ont conquis la région au viie siècle apr. J.-C. La population égyptienne est alors presque totalement arabisée. "Egypte" © Sources utilisées : Encarta et Wikipedia.