Les conquêtes portugaises


Rue de Lisbonne
Rue de Lisbonne. Photo Emmanuel BUCHOT

La politique de conquêtes menée au xve siècle répond principalement à deux objectifs : la croisade contre les musulmans (prise de Ceuta, sur la côte marocaine, en 1415) et la volonté d’expansion territoriale et commerciale. Sous l’impulsion du prince Henri le Navigateur, les Portugais entreprennent la colonisation de Madère (1418) et des Açores (1432), puis se lancent dans l’exploration de la côte africaine, à la recherche du « pays de l’or ».

L'expansion coloniale du Portugal


Les îles du Cap-Vert sont atteintes en 1460 et les Portugais nouent bientôt des relations commerciales avec la Guinée, s'y procurant de précieuses marchandises (or, ivoire, gomme) ainsi que des esclaves. Jean II le Parfait encourage cette politique : à partir de 1482, les Portugais s’implantent en Angola et au Congo ; en 1488, Bartolomeu Dias franchit le cap de Bonne-Espérance, découvrant la route de l’Inde.

Entreprise à la demande de Manuel Ier le Grand, l’expédition de Vasco de Gama permet aux Portugais d’atteindre enfin l’Inde en 1498 ; dès 1505, Francisco de Almeida est nommé vice-roi de l’Inde portugaise, dont la zone d’influence s’étend bientôt à Goa (1510), à Malacca (1511) et à l’archipel des Moluques (1512).

Du côté occidental, l’établissement d’une ligne de marcation (1493) et la signature du traité de Tordesillas (1494), définissant les zones d’influences respectives de l’Espagne et du Portugal dans le Nouveau Monde, permettent à Pedro Álvares Cabral de prendre possession, au nom du Portugal, de la « terre de la Vraie Croix », le Brésil. Sur le plan intérieur, les souverains portugais affirment leur autorité. En 1525, Jean III le Pieux décide de convoquer les Cortes tous les dix ans, puis met en place, en 1531, le tribunal de l’Inquisition, accentuant le climat de fanatisme religieux préfiguré par l’expulsion des juifs en 1498.

La mort, en 1580, d’Henri le Cardinal, sans successeur, marque la fin de la dynastie d’Aviz. Immédiatement, Philippe II d’Espagne, fils et petit-fils de princesses portugaises, qui revendiquait la légitimité de la couronne de Portugal, envahit le royaume et charge le duc d’Albe d’assurer son administration. Cette union personnelle entre les deux Couronnes, qui assurait en principe une large autonomie au Portugal, est durement ressentie par la population.

En 1640, le représentant du roi d’Espagne est assassiné par une conjuration conduite par le duc de Bragance, membre d’une famille issue de la branche bourguignonne capétienne. Les Cortes le reconnaissent comme roi de Portugal. Il monte sur le trône sous le nom de Jean IV le Fortuné, restaurant ainsi une dynastie nationale "Portugal" © et Encarta.

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site