Carnet Photographique

Le PIB du Venezuela


Puits de pétrole au Venezuela
Puits de pétrole au Venezuela. Encarta

En 2013, le produit intérieur brut (PIB) du pays atteignait 371 milliards de dollars, ce qui correspond à un revenu par habitant d’environ 6 730,40 dollars. L’économie du Venezuela repose essentiellement sur le pétrole, qui représente un quart du PIB, 80 p. 100 des exportations du pays et quelque 40 p. 100 des recettes publiques. Cette situation crée une forte dépendance de l’économie vis-à-vis des fluctuations des cours pétroliers : la baisse du prix du pétrole à partir du milieu des années 1980 a plongé le pays en récession en 1998, mais celle-ci a pu être conjurée en 1999 grâce à une embellie des prix du pétrole ; à l’inverse, la hausse des cours du pétrole au milieu des années 2000 a permis au Venezuela d’obtenir la plus forte croissance d’Amérique latine, à hauteur de 16,5 p. 100 en 2004 et 9 p. 100 en 2005.

En dépit des efforts entrepris par le gouvernement pour diversifier l’économie, le secteur non pétrolier reste trop faible pour faire face aux baisses temporaires des cours pétroliers, d’autant plus que le pays accuse une importante fuite des capitaux et peine à attirer des investissements étrangers encore méfiants.

Dans ce contexte, les autorités décident en 2002 de laisser flotter le bolívar, provoquant une forte dépréciation de la monnaie vénézuélienne par rapport au dollar. L’inflation, qui s’élevait à 35,8 p. 100 en 1998 et avait pu être rabaissée à 12,6 p. 100 en 2001, est estimée à 16,6 p. 100 en 2005.

En 1960, le gouvernement vénézuélien a fait voter une loi de réforme agraire dans le but d’étendre et de diversifier la production agricole. En 2003, ce secteur employait environ 10,7 p. 100 de la population active et contribuait à hauteur de 4,5 p. 100 à la formation du PIB. Les principales récoltes sont la canne à sucre (8,9 millions de tonnes), les bananes, le maïs (2,4 millions de tonnes), le riz (1 114 608 t), le café (74 332 t), le sorgho (588 706 t), le manioc (489 047 t), les oranges et les noix de coco.

L’élevage de bétail se pratique principalement sur les llanos et à l’est du lac Maracaibo ; le cheptel se compose essentiellement de bovins (16,6 millions de têtes), de porcins (3,3 millions de têtes), de caprins (1,34 million de têtes) et d’ovins (525 121 têtes).

Bien que les forêts recouvrent une grande partie du territoire vénézuélien, elles sont peu exploitées et l’industrie du bois est peu développée. En revanche, la pêche représente un secteur prédominant. Du point de vue commercial, les prises les plus importantes sont les crevettes, le thon et la sardine. Les prises de poisson représentaient 492 210 tonnes en 2005. D’importantes pêcheries de perles se trouvent au large de l’île de Margarita. "Venezuela" " Ecrit par et Encarta

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos Turquie

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos Autriche

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos Pologne

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos Tchèquie

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos Hongrie

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos Espagne

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos Ecosse

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site