Carnet Photographique

Infos sur l'économie iranienne


Données sur l'économie de l'Iran
Données sur l'économie iranienne. Source Encarta

Les revenus de l’industrie pétrolière ont favorisé, à la fin des années 1960 et durant la décennie suivante, une croissance rapide de l’économie. Cependant, la révolution islamique et la longue guerre contre l’Irak (1980-1988) ont eu un coût extrêmement élevé, aggravé par le retrait d’une partie des capitaux étrangers. Le PIB national s’est effondré.

Le gouvernement de Rafsandjani a entrepris, dans les années 1990, la libéralisation de l’économie, mais la politique de privatisations, destinée à encourager les investisseurs étrangers, est freinée par les religieux qui contrôlent en grande partie le pouvoir. Le pays est alors endetté à hauteur de 21 milliards de dollars et vit dans un climat de pénurie. En 1998, le gouvernement présente un plan d’assainissement économique. Affichant un désendettement notable, la situation économique du pays s’améliore au début des années 2000 grâce à la hausse des prix du pétrole, sa principale ressource avec le gaz naturel.

En 2006, le produit intérieur brut (PIB) iranien atteignait 218 milliards de dollars. En 2003, l’Iran se classait, pour son PIB par habitant, au 90e rang mondial. Toutefois, le taux de croissance de la population, plus rapide que celui de l’économie, provoque une diminution du revenu par habitant.

L'agriculture iranienne


Le secteur primaire fournissait, en 2003, 11,3 % du PIB et employait 23 % de la population active. Après la réforme agraire des années 1950, environ 800 000 hectares ont été redistribués aux fermiers. Seuls 10,8 p. 100 du territoire sont cultivés, en partie grâce à d’importants travaux d’irrigation (Khouzistan). Les principales cultures sont le blé (37 % des terres arables) et l’orge (11 %). La production de céréales a dépassé 22 millions de tonnes en 2004, tandis que les rendements à l’hectare se sont améliorés : de 1 195 kg/ha en 1980, ils sont passés à 1 830 kg/ha en 1994.

Les autres cultures importantes concernent les dattes (1er rang mondial), le thé (11e rang), la pomme de terre, le riz et le raisin. L’élevage est surtout important pour les ovins dont le cheptel s’élevait à 54 millions de têtes en 2004 (4e producteur mondial). On compte également 26 millions de caprins et 8,8 millions de bovins. L’exploitation forestière a été ralentie dans les années 1970 afin d’éviter la déforestation. Elle atteignait 794 000 m3 en 2006. La pêche, bien que peu développée, reste une importante source de revenus. La production était de 527 912 tonnes en 2005. Le caviar iranien (œufs d’esturgeons de la mer Caspienne) représente 20 % de la production mondiale. "Iran sources et Encarta

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site