Le pétrole et le gaz des Emirats


Les revenus du pétrole et du gaz naturel représentent la quasi-totalité du produit national brut (PNB) des Émirats, estimé en 2004 à 103 milliards de dollars. La faible population permet d'obtenir l'un des revenus par habitant les plus élevés au monde : environ 23 950 dollars. La dette extérieure représente plus d’un quart du PIB. Malgré la baisse des prix des hydrocarbures, un budget fédéral constant traduit la volonté du chef de l’État de tenir compte, de façon accrue, des attentes économiques et sociales de la population.

Données sur la population croate


Palm island aux Emirats Arabes Unis
Palm island aux Emirats Arabes Unis

Les États de la fédération ont en grande majorité accordé des concessions à des sociétés privées pour la prospection de pétrole sur leur sol, toutefois, seuls Abou Dabi, Dubaï et, dans une moindre mesure, Sharjah, possèdent des réserves véritablement importantes ; la principauté d’Abou Dabi produit 80 p. 100 du pétrole de la fédération et détient 94 p. 100 des réserves (dont l’exploitation pourrait durer 112 ans au niveau de la production actuelle).

Deuxième État de la fédération par la superficie, la population et les ressources financières, l’émirat de Dubaï constitue le principal centre commercial des Émirats, grâce à une activité portuaire particulièrement développée ; principal centre de transit des marchandises destinées aux pays de la région, Dubaï possède un important marché des changes, spécialisé dans les transactions d’or.

De nombreuses expositions internationales sont organisées à Dubaï, qui met en œuvre une ambitieuse politique de développement et de modernisation de ses infrastructures. Dans la première moitié des années 2000, Dubaï lance de vastes projets liés aux nouvelles technologies (Internet, médias) et au tourisme (îles artificielles de Palm Islands). Dubaï bénéficie d’une zone franche, Jabal Ali, qui renforce son rôle de plaque tournante. Les cinq autres émirats, plus modestes, ne produisent pas de pétrole (à l’exception de Sharjah). La contribution économique qui leur est reversée, à hauteur de 50 p. 100 des recettes pétrolières de la fédération, leur permet cependant de mettre en œuvre d’importants projets d’infrastructures.

Pétrole aux Emirats Arabes


En 2002, la production de pétrole brut a été de 100,4 millions de tonnes et celle de gaz naturel de 43 milliards de m3. Les revenus pétroliers ont permis de financer la construction d’infrastructures importantes (chaque émirat possède au moins un aéroport), d’industries lourdes, tel le grand complexe industriel d’Ar-Ruwaïs, à l’ouest d’Abou Dabi, et de zones franches comme Jebel Ali à Dubaï. Les Émirats sont membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). L’unité monétaire est le dirham (divisible en 100 fils), adopté en 1973 pour remplacer le riyal du Qatar et le dinar du Bahreïn, en usage jusqu’alors. "Emirats Arabes Unis" Sources utilisées Encarta

Infos Emirats Arabes

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède