Carnet Photographique infos Egypte
Canada


Culture égyptienne et vie politique en Egypte

L'Egypte par Carnet Photographique
6/10/15

Egypte - une culture riche

La culture de l’Égypte ancienne a nourri la civilisation grecque et l’histoire biblique, dont procède notre civilisation (voir littérature de l’Égypte ancienne). Plus tard, la chrétienté égyptienne apportera une contribution essentielle au développement du monachisme chrétien.


Culture égyptienne
Sphinx de Gizeh source Encarta encyclopédie
L’Égypte a été également, avec le Liban et la Syrie, le berceau de la renaissance culturelle arabe (la Nahda) du xixe siècle. Poètes, écrivains, dramaturges ont façonné l’histoire de la littérature égyptienne. L’Égypte se distingue, par ailleurs, du reste du monde arabe par une abondante production cinématographique : elle produit chaque année des centaines de films et de séries télévisées qu’elle exporte dans tout le monde arabe et au-delà. La littérature égyptienne, comme le cinéma, a gagné une reconnaissance récente en Europe — particulièrement en France —, comme en témoignent l’attribution du prix Nobel de littérature en 1988 à l’écrivain égyptien Naguib Mahfouz ou les succès remportés par le réalisateur Youssef Chahine qui traite de sujets actuels de façon critique.

L’Égypte possède des musées remarquables, parmi lesquels le Musée égyptien ou musée des Antiquités égyptiennes. Le patrimoine est riche et varié de même que l’art de l’Égypte. La presse égyptienne est la plus développée du monde arabe, et Le Caire est le principal centre d’édition du Proche-Orient. Le premier quotidien d’Égypte est al-Ahram (les pyramides). Il tire à près d’un million d’exemplaires, soit le tiers de la diffusion quotidienne totale. La presse, malgré une histoire ancienne (elle est née dans les années 1860), reste contrôlée par le gouvernement.



Vie politique en Egypte

La République arabe d’Égypte est régie par la Constitution de 1971, qui instaure un régime présidentiel fort. Le président de la République est le chef de l’État. Détenteur du pouvoir exécutif, il était élu par référendum populaire pour six ans, sur proposition de l’Assemblée du peuple, le corps législatif jusqu’à l’amendement constitutionnel approuvé par référendum en mai 2005 qui institue l’élection au suffrage universel du président de la République parmi plusieurs candidats. Il nomme et peut révoquer le Premier ministre, à la tête du gouvernement. Le président de la République peut dissoudre l’Assemblée et gouverner par décrets dans des circonstances critiques.

Toutankhamon source Encarta
Le pouvoir législatif est dévolu à un Parlement monocaméral, l’Assemblée du peuple. Celle-ci comprend 454 membres dont 444 sont élus au suffrage universel direct, tandis que les 10 membres restants, issus de la communauté copte, sont nommés par le président de la République. Les députés ont un mandat de cinq ans. Leurs compétences sont, selon la Constitution, proches de celles qui sont dévolues aux représentants du peuple dans les régimes parlementaires occidentaux : ils votent le budget, peuvent constituer des commissions d’enquête et retirer leur confiance au gouvernement. Dans la pratique, l’Assemblée n’a guère le pouvoir de s’opposer au chef de l’État, d’autant que, depuis l’indépendance, elle est dominée par le parti présidentiel.

La branche législative comprend aussi un Conseil consultatif (Majlis al-Choura), composé de 264 membres, dont 176 sont élus au suffrage universel et 88 sont nommés par le président de la République.

La révolution égyptienne de 2011 a conduit à la destitution du président Moubarak. Plus d'infos sur cette nouvelle page égyptienne. "Egypte" © Sources utilisées : Encarta et Wikipedia.