Des élections législatives anticipées en 2004


Canada

Soucieux de gagner une légitimité que ne lui a pas apportée son arrivée au pouvoir, le Premier ministre Paul Martin demande la tenue d’élections législatives anticipées pour le mois de juin 2004. Usé par une décennie de pouvoir, le Parti libéral est en outre au cœur d’une affaire politico-financière (le « scandale des commandites ») concernant le versement de subventions destinées à une campagne de promotion du fédéralisme canadien au Québec et détournées au profit d’agences publicitaires proches des libéraux. Outre cette affaire, les principaux thèmes de la campagne portent sur les programmes sociaux et de santé publique, la fiscalité et le mariage homosexuel. Au terme d’une campagne marquée par la montée du Parti conservateur (formation de droite conduite par Stephen Harper et née en 2003 de la fusion de l’Alliance canadienne et du Parti progressiste-conservateur), le Parti libéral parvient à conserver une majorité relative à la Chambre des communes, avec 36,7 p. 100 des suffrages et 135 sièges.


Stephen Harper au Canada
Stephen Harper au Canadat

Le Parti conservateur recueille 29,6 p. 100 des voix (99 sièges), majoritairement dans son bastion des provinces de l’Ouest canadien. Le Bloc québécois de Gilles Duceppe remporte une victoire importante au Québec, avec 54 des 75 sièges dévolus à la province. Le nouveau gouvernement minoritaire mis en place par Paul Martin repose sur l’alliance du Parti libéral avec le Nouveau parti démocratique (NPD), formation de gauche conduite par Jack Layton (19 sièges). Mais il ne résiste pas aux suites du scandale des commandites (même si Paul Martin est lui-même blanchi), et est renversé par une motion de censure en novembre 2005.

Lors des élections législatives qui s’ensuivent, en janvier 2006, le Parti conservateur bénéficie du reflux des libéraux, ternis par les accusations de corruption en dépit d’un bon bilan économique, et obtient la majorité relative des sièges, avec 124 députés sur les 308 de la Chambre des Communes (contre seulement 103 sièges au Parti libéral).

Son chef de file, Stephen Harper, prend la tête du nouveau gouvernement minoritaire de droite. Cet économiste de 46 ans, grand défenseur des valeurs familiales, s’est employé à adoucir son image de radical proche de la droite ultraconservatrice américaine et a axé sa campagne sur la baisse des impôts, la répression de la criminalité, la lutte contre la corruption et la gabegie, l’octroi de plus d’autonomie aux provinces, la remise en cause du mariage homosexuel (légalisé en 2005) et le rapprochement avec les États-Unis. "Canada" Sources utilisées Encarta

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède