Arrivée des Démocrates à la Maison Blanche


La récession favorise le retour des démocrates au pouvoir avec l’élection de Bill Clinton, en novembre 1992, qui marque un changement de génération à la tête de l’État. Dès décembre est lancée, sous couvert des Nations unies, l’opération « Restore Hope », appuyée par plus de 20 000 soldats américains, afin de rétablir la paix et d’aider à la distribution de l’aide alimentaire en Somalie. En janvier 1993, les États-Unis signent le traité de désarmement nucléaire START II, négocié avec le président russe Boris Eltsine.

Bill Clinton
Bill clinton

Bénéficiant de l’amorce d’une reprise économique (1993), Bill Clinton concentre ses efforts sur la politique intérieure. Il entend mettre les questions sociales au cœur de sa politique, notamment celles de l’éducation et de la santé. Son épouse, Hillary Clinton, est désignée pour diriger une commission chargée de préparer d’urgence une réforme de la sécurité sociale. Il prend également des mesures pour lutter contre la criminalité et pour réduire le déficit budgétaire. Il abroge les ordonnances restreignant le droit à l’avortement et cherche à mettre fin à la discrimination des homosexuels dans l’armée.

Parallèlement, il défend avec succès la libéralisation des échanges commerciaux au sein des négociations du GATT puis de l’OMC.

Clinton réussit à convaincre le Congrès de ratifier l’accord de libre-échange nord-américain (Alena), supprimant les droits de douane entre les États-Unis, le Mexique et le Canada. L’Alena entre officiellement en application le 1er janvier 1994. En politique étrangère, Bill Clinton maintient le soutien américain au président russe Boris Eltsine et poursuit la politique de réduction des armements, inaugurée par ses prédécesseurs (accord de dénucléarisation de l’Ukraine, 1994). En septembre 1993, à la Maison-Blanche, il préside la signature d’un accord de paix historique, l’accord de Washington, entre Israël et l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), en présence du Premier ministre israélien Yitzhak Rabin et du président de l’OLP Yasser Arafat.

Clinton refuse toute intervention militaire américaine en ex-Yougoslavie, mais joue un rôle actif dans la recherche d’un règlement pacifique et politique du conflit yougoslave. Le plan de paix américain est finalement accepté par les belligérants au terme d’une longue négociation, dont la phase finale se déroule aux États-Unis. Face à un Congrès et à un électorat peu enclins aux engagements internationaux, l’administration Clinton achève le retrait des troupes américaines en Somalie, le 25 mars 1994. L’année 1996 ponctue six années consécutives de croissance, avec un chômage en baisse, une réduction du déficit budgétaire et la création de millions d’emplois. Mais les problèmes de sécurité restent très sensibles. Ainsi, le 25 juin 1996, un attentat contre une base militaire américaine en Arabie saoudite fait 19 morts. Un nouvel attentat est perpétré le 27 juillet à Atlanta, durant les jeux Olympiques. "Etats Unis" . Sources utilisées Encarta, Wikipedia.

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Photos du Canada

Le Canada

Photos Infos Canada