Carnet Photographique : le Canada
Les auteurs baroque en France
Carnet Photographique France

Il est remarquable d’observer que les auteurs qui s’illustrent dans des genres aussi divers que le roman comique, la poésie galante ou les vers officiels de déploration sont souvent les mêmes.

Annoncée au siècle précédent par des auteurs tels que Guillaume du Bartas, la veine baroque est illustrée notamment par Tristan l’Hermite, poète et dramaturge, également auteur du Page disgracié (1643), roman réaliste et d’initiation — l’un des tout premiers — sur les tribulations d’un jeune homme, mais il faut citer aussi Jean de Rotrou et Mathurin Régnier, connu pour ses nombreuses Satires. Poète libertin exilé et emprisonné à plusieurs reprises pour l’audace de ses élégies amoureuses, Théophile de Viau se distingue aussi comme un romancier d’inspiration réaliste (Fragments d’une histoire comique, 1623) et comme un poète sensible, dont même les poèmes officiels parviennent à conserver un ton authentique (Œuvres, 1621-1624).

 

Dans l’entourage de Théophile de Viau, Antoine Girard de Saint-Amant, compose des poèmes d’amour raffinés et d’autres célébrant aussi bien les beautés de la nature que les plaisirs de la chair, de la table et du vin.

Charles Sorel, avec son Histoire comique de Francion, annonce l’œuvre de Paul Scarron, qui s’illustre dans la veine burlesque avec un Recueil de quelques vers burlesques (1643) et surtout le Virgile travesti (1648-1652), qui précèdent son chef-d’œuvre, le Roman comique. Citons aussi Cyrano de Bergerac, auteur de drames, d’une correspondance brillante et d’une fantaisiste utopie, l’Autre monde ou Histoire comique des États et Empires de la Lune (posthume, 1657).

Produit de certaines tendances baroques, la préciosité se développe dans les salons parisiens au cours des années 1620, avec pour centre incontestable l’hôtel de Rambouillet, et perdure jusque dans les années 1650, autour du salon de Mlle de Scudéry.

Ce courant, caractérisé par la recherche d’une sophistication extrême dans les paroles, les actions et plus particulièrement le comportement amoureux, marque de son empreinte la littérature du siècle, tout en demeurant un phénomène spécifiquement aristocratique, mondain et parisien.

Parmi les auteurs qui fréquentent l’hôtel de Rambouillet pour s’y livrer à des activités raffinées (poésie, jeux galants, conversation, etc.) l’un des plus prestigieux est Vincent Voiture, poète brillant et mondain, dont la correspondance est riche d’informations sur le parler et les mœurs précieux. Charles de Sainte-Maure, duc de Montausier (1610-1690), se distingue comme l’auteur d’une célèbre galanterie poétique intitulée la Guirlande de Julie (1634), œuvre collective à laquelle collaborent Gédéon Tallemant des Réaux et Claude de Malleville (1597-1647) entre autres. Citons aussi les poètes Isaac de Benserade et Gilles Ménage.

"littérature française" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Paul Scarron
Paul Scarron