Carnet Photographique

Origines de l'art gothique


Art gothique
Art gothique

Vers 1130, dans le domaine royal français — correspondant approximativement à l’Île-de-France et à la Champagne —, les architectes adoptent l’ogive pour voûter les édifices. Si les premiers essais de voûtes d’ogives en Lombardie et dans le monde anglo-normand datent de l’extrême fin du XIe siècle, structurellement et plastiquement les monuments demeurent romans. En revanche, en Île-de-France, l’utilisation de l’ogive entraîne une mutation radicale de l’édifice, aboutissant à une nouvelle définition de l’espace. Le voûtement sur croisées d’ogives est constitué de deux arcs diagonaux qui s’entrecroisent avec, au centre, une clef.

En principe, on construit d’abord les ogives, la partie active de la voûte, puis on comble les voûtains. Par rapport aux différents types de voûtes romanes, les poussées ne sont plus continues mais ponctuelles.

Ainsi, le contrebutement du monument au point de retombée des ogives par des arcs-boutants extérieurs permet d’évider l’essentiel de la paroi tout en construisant de plus en plus haut. Outre les percements répétés, l’ogive autorise une conception plus unitaire de l’architecture puisqu’elle s’adapte à tous les types d’emplacements alors que dans l’art roman, en principe, chaque espace appelle une voûte spécifique.

À cette unité du voûtement correspond une unité du volume. Alors que l’art roman se caractérise par une hiérarchie des espaces — la hauteur se modulant entre la croisée, le chevet et la nef —, l’architecture gothique favorise, au contraire, l’unité du volume intérieur, conférant au vaisseau central une même hauteur depuis la nef jusqu’à la croisée. Il en va de même de l’élévation, identique dans l’ensemble du monument. À l’extérieur, les masses sont également moins individualisées que dans l’architecture romane.

La recherche d’espaces de plus en plus amples, en particulier pour les chevets, constitue également l’un des caractères essentiels de l’architecture gothique.

En outre, en rupture avec le passé roman où les chapelles rayonnantes sont en nombre limité, isolées les unes des autres, le chevet des édifices gothiques est entièrement enveloppé par une série de chapelles rayonnantes jointives, formant une couronne continue éclairant indirectement le déambulatoire et le sanctuaire. À l’intérieur, les chapelles sont unies par de puissantes piles composées qui canalisent, en un faisceau de colonnettes, l’ensemble des retombées des voûtes et des arcs. "Art gothique" © Ecrit par E. BUCHOT. Sources : Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site