Carnet Photographique

L'architecture espagnole aux 16ème et 17ème siècles


Vue arrière du Palais royal en Espagne
Palais royal d'Espagne. Encarta

La froide splendeur de l’architecture renaissante de Juan Bautista de Herrera commence à faire place, vers le milieu du xviie siècle, à l’animation du style baroque, si bien accordé au fervent catholicisme espagnol. La façade de la cathédrale de Grenade, réalisée par Alonso Cano (début 1667) est généralement considérée comme l’un des premiers chefs-d’œuvre de l’architecture baroque. Bien qu’encore assez sobre, elle révèle déjà le sens de la grandeur et de la rhétorique caractéristique de ce style. En cela, elle diffère grandement des œuvres caractéristiques de la génération suivante, car la qualité la plus souvent associée à l’architecture espagnole de la fin du xviie et du début du xviiie siècle est la surabondance des ornements.

Cet amour de l’ornement est particulièrement vif dans le sud de l’Espagne, grâce notamment à une famille d’architectes et de sculpteurs, les Churriguera, essentiellement actifs à Séville. Le terme de « churrigueresque » est employé non seulement pour décrire un style particulier, mais plus largement pour désigner la fin de la période baroque / rococo dans l’architecture espagnole.

Le membre le plus célèbre de la famille demeure José Benito Churriguera. Il utilise abondamment les colonnes spiralées (salomonica) richement décorées, mais conserve un certain sens de l’assise architecturale. Son style, relativement sobre, s’oppose à celui de certains de ses disciples, fiévreux débordement de formes où toute notion de structure sous-jacente semble perdue. Du reste, les excès les plus extravagants de l’architecture baroque ne se rencontrent pas en Espagne, mais dans les colonies américaines, où le style se développe jusqu’à la fin du xviiie siècle. Un modèle plus sobre d’architecture baroque est représenté par le Palais royal de Madrid (début 1738) conçu par les architectes italiens Filippo Juvarra et Giovanni Battista Sacchetti. Par son uniformité et par sa sobriété, il tend déjà vers le style néoclassique, dominant en Espagne au xviiie siècle, comme dans le reste de l’Europe.

L’édifice néoclassique espagnol le plus connu est le Prado, dessiné par Juan de Villanueva en 1785. Il fait partie du patrimoine architectural légué par Charles III, dont le règne (1759-1788) est l’une des périodes les plus prospères qu’ait connues l’Espagne. Ce souverain a beaucoup œuvré à l’amélioration et à l’embellissement de Madrid, lui offrant notamment le premier éclairage public. Originellement conçu comme un musée d’histoire naturelle, le Prado a été reconverti en 1819 en galerie de peintures. "Espagne" " Ecrit par et Encarta

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site